#PRAYFORPARIS

Partagez | 
 

 #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

----------------------------------------
we all have the potential to be heroes

AFFAIRES CLASSEES ↦ : 1348
ADRESSE ↦ : Adams Morgan # 26 - Colombia Road w/ Wes Oakley


MY LITTLE BLACKBOOK
MY PLAYLIST: Couting stars by One Republic (+) Kiss me by Ed Sheeran (+) Say something by Big great world

MY NOTEBOOK
:

PRIORITIES AND FEARS
:
MessageSujet: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Lun 7 Juil - 23:00


 
★★★
If you have good friends,
no matter how much life is sucking ,
they can make you laugh.

unkonw@tumblr

D'un geste expert, Maeve souligna ses lèvres d'un rouge éclatant et jeta un regard vers le miroir qui lui faisait face. Elle remit en place une mèche de cheveux qui s'étaient égarés devant ces yeux  et adressa à la glace un sourire superficiel dont elle seule avait le secret. Ce soir il fallait qu’elle sorte, elle avait besoin de s’aérer l’esprit et demander une garde supplémentaire à son chef à la caserne n’était pas la meilleure solution. Elle avait besoin de prendre du temps pour elle, pour faire le point sur sa situation actuelle. Situation qui s’était passablement compliqué en une seule soirée.  Elle jeta un dernier regard dans le miroir de l’entrée tout en enfilant sa veste en cuir favorite. Elle prit soin de laisser un peu de bazar dans le salon et surtout elle avait pris soin de laisser traîner ses chaussures dans l’entrée pour que lorsque son colocataire aller rentrer, il prendrait rapidement les pieds dans ces chaussures et donc irait sans doute faire un joli câlin au carrelage.  La chose qui la frustrait était qu’elle allait être absente pour cette scène. Faire perdre la raison à Wes était sa raison de vivre et encore plus en ce moment. Sa manière à elle de se venger de ce qu’il lui avait fait. Elle poussa la porte du bar alors que certains regards se tournaient déjà vers elle, l'œil attiré par les formes agréables que la belle brune avait délibérément mises en valeur ce soir. Un sourire mystérieux sur ses lèvres pulpeuses, elle traversa le bar en prenant bien garde de rouler des hanches, assez pour qu'une nouvelle salve de visage se tournent sur son passage. Elle grimpa sur un tabouret et déposa sa main délicate sur le bar en repoussant ses longs cheveux bruns d'un mouvement calculé de la tête. Elle resta quelques heures au bar, à flirter, parler, rire par force avec des hommes qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam, son corps était bien présent mais son esprit était ailleurs. Elle se demandait pourquoi elle était là, draguer dans les bars n’était pas dans ses habitudes, elle n’était pas une sainte mais rencontrer un homme et le suivre chez lui n’était pas elle. Elle reprit ses esprits pour tenter de prêter attention à l’homme qui avait l’air d’apprécier sa compagnie ce soir « je suis désolée mais je dois y aller. » elle s’excusa et finit son verre d’un trait, ce n’était pas son premier et cela se voyait bien. En posant son pied sur le sol, elle perdit presque l’équilibre, elle se rattrapa au tabouret du bar et passa sa main dans sa chevelure pour se donner une contenance et elle en profita pour jeter un œil autour d’elle. Lorsqu’elle se retrouva à l’extérieur du bar, elle attrapa son téléphone portable et regarda la liste de ses numéros favoris. Elle ne pouvait pas rentrer en voiture, et marcher jusqu’à chez elle à cette heure de la nuit n’était pas vraiment très sûre mais lorsqu’elle vit le prénom de Wes et rangea son téléphone de colère dans son sac. Comment elle en était arrivée là, elle n’en n’avait aucune idée ou peut être que si, mais avouer était une chose complètement impensable pour elle.  Elle commença à marcher dans la direction opposé de son appartement, puis finalement elle s’arrêta pour héler un taxi. Ses pieds la faisait déjà souffrir, c’était définitivement un homme qui avait inventé les chaussures à talons il n’y avait aucun doute la dessus. « Hey excusez moi est ce qu’on peut faire arrêt là s’il vous plait ? » le chauffeur de taxi s’arrêta et attendit le retour de sa cliente pour la conduire à sa destination finale. « Besoin d'oublier un petit ami? » elle sourit mais n’engagea pas la conversation avec le chauffeur.  Une fois devant l’immeuble dont elle avait donné l’adresse, elle tendit un billet au taxi et se dirigea vers l’entrée, cette dernière avait digicode, mais elle connaissait le code pour entrer. Elle dû cependant s’y reprendre à trois fois avant d’avoir le bon code. Une fois devant la porte de l’appartement numéro 14, elle frappa trois coups. Elle espérait que son ami soit là, parce que sinon elle aurait fait ça pour rien. « Hey sexy je me suis arrêter sur le chemin pour te prendre un café et puis après je me suis dit que la tequila serait mieux » en lui montrant la bouteille de tequila, visiblement Maeve avait préféré la téquila au café « mais on peut mélanger les deux, ça doit être bon. » dit-elle en souriant. Depuis son altercation avec Wes, Maeve n'avais pas tellement le moral et elle savait que seul Jaxson pouvait remédier à cela. Il était au courant de la complexité de la relation qui unissait. Elle n’attendit cependant pas que Jaxson l’invite à entrer, elle pénétra dans l’appartement seule puis elle s’arrêta au beau milieu du salon en voyant des boites de plats à emporter sur la table du salon « oh je suis désolée, tu n’es pas seul. J’aurais dû appeler. » à plus d'un titre, Jaxson ne pouvait ne pas être seul et il était une heure du matin, mais Maeve avait légèrement perdue la notion de temps ce soir.


_________________


    How did me & you against the
    world, become me against you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Mar 8 Juil - 19:05


 
★★★
Well anyone thought we were a couple,
And it make us smile,
Cause she was my soul and my heart but in much better way,
She was like a sister to me.

unkonw@tumblr

Comme souvent après leur garde et lorsqu'ils n'étaient pas de nuit, Roman et Jaxson allaient boire un coup au bar du coin, retrouvant parfois quelques collègues et passant généralement de bonnes soirées. C'était ça le plan habituel, et ce soir là n'avait pas dérogé aux habitudes, sac sur l'épaule ils étaient entrés tout les deux dans ce bar à l'ambiance sympathique pour rejoindre quelques amis. Ses soirées là n'étaient pas prise de tête contraire, ils buvaient et s'amusaient, laissant tomber le stress accumulé dans la journée, c'était le genre de soirée libératrice qu'il appréciait. Il ne sut dire combien de temps ils restèrent là, des heures surement, il fut couper dans une conversation par la sonnerie de son téléphone et au vu du nom inscrit s'empressa de décrocher. Jordan voulait parler, la soirée qui avait mal tourné avec les parents et leur frère lui était resté en travers de la gorge et elle avait besoin d'en parler avec lui. Bien entendu il était loin de vouloir affronter ça, il avait peut être plus de trente ans maintenant mais ne supportait toujours pas d'aborder ce genre de sujet et encore moins avec sa petite soeur qui usait de bien des stratégies pour lui faire promettre monts et merveilles. « Bon les gars, je vous laisse le devoir m'appelle. » il vide sa bière d'un trait et balance un billet sur le comptoir, la prochaine tournée était pour lui. « J'espère que tu nous lâche pour une belle plante ! » tous se mettent à rire, Roman de même, avec sa réputation Jaxson s'attendait à ce genre de remarque. Il sourit avant de répondre « Ma soeur est très jolie, mais c'est quelque chose que tu ne saura jamais ! » les autres ce moque et en un signe il leur dit aurevoir. Sur la route il sait que la soirée va être longue, sa montre indique 21 heures et quand il arrive en bas de chez lui, la jolie brune l'attends deux sacs en carton dans la main et un sourire aux lèvres.

Une bière à la main, Jaxson ce laisse tomber lourdement dans son canapé. L'appart est en bordel, en même temps vu l'heure tardive il ne va pas se mettre à ranger maintenant c'est hors de question. Il cherche un instant la télécommande et se matte un match des Lakers en replay qu'il à rater parce qu'il était de garde. Il dépose ses pieds sur la table entre les boîtes de bouffe que Jordan leur avait pris et se laisse emporter dans la partie tout en pensant à la discussion qu'il à eu avec sa soeur, lui demandant pour la millième fois de laisser une chance à leur père. C'est à ce moment là qu'il entend frapper à sa porte, il reste un instant immobile cherchant ce que sa soeur aurait pu oublier mais ne voyant rien, il se lève en râlant prête à lui dire qu'elle est casse bonbon quand il aperçoit une autre brune dans le cadran de sa porte d'entrée « Hey sexy je me suis arrêter sur le chemin pour te prendre un café et puis après je me suis dit que la tequila serait mieux ! » elle à le sourire aux lèvres, le regard qui pétille et une bouteille de téquila à la main comme si il s'agissait d'un trésor, Maeve est saoul. Le spectacle qui s'offre à lui le fait rire un instant, il s'attendait à bien des choses mais la voir sur le pas de sa porte dans cet état, pas le moins du monde ! « Mais on peut mélanger les deux, ça doit être bon. » Elle ne lui laisse pas le temps de l'inviter à entrer et fait comme chez elle, en même temps elle connaît l'endroit par coeur et cela ne l'étonne pas qu'elle agisse ainsi. D'ailleurs cela l'étonne même qu'elle n'ai pas utilisé le double des clefs qu'elle possédait, et en regardant la façon dont elle est habillé il devine qu'elle à du sortir avant. Il ferme la porte derrière elle, et tandis que les sons du match remplissent l'arrière fond « Oh je suis désolée, tu n’es pas seul. J’aurais dû appeler.» il regarde la table basse en riant, prend rapidement les boîtes avant de les mettre à la poubelle et de sortir des verres, « Jordan était là il y'a peu, tu à du la rater !» et un instant il se dit qu'heureusement qu'elle n'était pas là toute les deux en même temps, car si Jordan se montrait polie en présence de la collègue de Jaxson il savait qu'elle ne l'appréciait guère par simple et pure jalousie. « Et tu passe quand tu veux tu le sais bien, encore plus avec une bouteille de téquila. » elle s'installe dans le canapé, et il sort des verres, du citron et du sel, car il faut toujours avoir le nécessaire pour la téquila Un instant elle se débat avec la bouteille, et sans lui laisser dire quoi que ce soit il la lui prend des mains pour l'ouvrir à sa place  « Alors ma belle, qu'est-ce qui t'amène chez moi dans cet état ? » il s'obstine cependant à laisser couler le liquide transparent dans les verres « T'a appris que Jack était mort en sauvant Rose dans Titanic et ça t'a anéantie ? » Il lui fait un clin d'oeil avant de reposer la bouteille et entreprend de couper des rondelles de citron.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

----------------------------------------
we all have the potential to be heroes

AFFAIRES CLASSEES ↦ : 1348
ADRESSE ↦ : Adams Morgan # 26 - Colombia Road w/ Wes Oakley


MY LITTLE BLACKBOOK
MY PLAYLIST: Couting stars by One Republic (+) Kiss me by Ed Sheeran (+) Say something by Big great world

MY NOTEBOOK
:

PRIORITIES AND FEARS
:
MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Jeu 10 Juil - 14:54


 
★★★
If you have good friends,
no matter how much life is sucking ,
they can make you laugh.

unkonw@tumblr

Maeve n’avait pas l’habitude de boire comme ça, surtout lorsqu’elle sortait seule, mais ce soir elle avait fait une exception. Consciente que ce n’était pas la meilleure solution pour se changer les idées cependant, cette fois elle n’avait pas écouté la petite voix dans sa tête qui ressemblait étrangement à celle de sa sœur. Mais elle réalisa bien vite que pour se changer les idées, elle avait besoin d’autre chose que d’un ou plusieurs verres, et autre chose que de draguer des inconnus dans un bar. Frapper à la porte de Jaxson à une heure du matin n’a pas dérangé Maeve, peut être un peu trop soule pour remarquer ce qui est bien ou non. Mais quand Maeve a une idée en tête il est bien difficile de la faire changer d’avis, et dès qu’elle avait quitté ce bar, elle avait eu envie de voir Jaxson. Elle savait que pour lui ce n’était pas non plus une bonne période avec sa famille alors elle avait décidé d’aller lui remonter le moral et par la même occasion de se remonter son propre moral. En présence de Jaxson, elle arrive à tout oublier, comme si ils étaient seuls au monde. La jeune brune se disait souvent qu’elle avait eu beaucoup de chance de le rencontrer, sans  douter sa vie était bien plus rempli avec lui, avec Wes et ses autres collègues de la caserne. Mais elle se stoppa net en réalisant que peut être elle l’avait dérangé ce soir, c’est là qu’elle réalisa que se pointer aussi tardivement chez les gens n’était pas dans les normes sociales, mais son ami la rassura bien vite  « Jordan était là il y'a peu, tu à du la rater !» la jeune brune esquissa une petite grimace, non pas qu’elle déteste la sœur de son meilleur ami, mais elles n’avaient jamais pu s’entendre toutes les deux. Maeve n’avait rien contre Jordan, mais elle ne comprenait pas pourquoi Jordan pouvait être distante et parfois assez froide avec elle. Au lieu d’envenimer la situation, elle avait décidé de laisser passer, après tout on ne peut pas s’entendre avec tout le monde. Cependant Maeve mettait un point d’honneur à être toujours agréable lorsqu’elles se croisaient mais il était certain qu’elle n’irait pas faire du shopping toutes les deux ou bien boire un verre rien qu’a deux. Jaxson le savait bien mais lui aussi avait décidé de ne pas s’en mêler. « Il valait peut être mieux qu’on ne fasse juste que se croiser en fait. Pas que je n’aime pas ta sœur hein ? Mais pas sûre qu’elle m’apprécie en fait. D’ailleurs j’ai jamais compris pourquoi…. » elle s’arrêta et sourit « oui je parle trop je sais. Mais pour ma défense c’est pas ma faute, c’est la faute à Vodka et Jack Daniels au bar. » quand Maeve avait un peu trop bu, il lui arrivait d’être un peu trop bavarde, et elle pouvait partir dans ses monologues pendant des heures qu’elle en devenait insupportable. Et Jaxson en avait fait plusieurs fois les frais en 5 ans d’amitié.  « Et tu passe quand tu veux tu le sais bien, encore plus avec une bouteille de téquila. » la jeune brune alla directement sur le canapé, elle enleva ses chaussures à talons qui lui faisait un mal de chien.  Et elle quitta aussi sa veste qu’elle laissa tomber au pied du canapé en compagnie de ses chaussures, ici elle était comme chez elle, elle connaissait la maison. Elle avait déjà passé plusieurs nuits sur le canapé de Jaxson car elle n’avait pas envie de rentrer chez elle, quand elle était dans l’état qu’elle ait ce soir, quand elle se prenait la tête avec son colocataire… « Je sais comment te faire craquer Rhodes c’est bien connu. » dit-elle avec un grand sourire accompagné d’un clin d’oeil. « Et puis tu ne peux pas me résister je suis la meilleure on le sait tous. » oui une Maeve soule est une Meave qui ne connait pas la modestie. La relation Jaxson/Maeve avait toujours été comme ça, ils étaient très proches, ils flirtaient de temps en temps mais jamais aucun des deux n’avaient pensé qu’il pourrait y avoir autre chose que de l’amitié entre eux. Seul leur entourage se posait des questions parfois. Et bien sûr l’ayant remarqué, ils prenaient un malin plaisir à en jouer tout particulièrement quand Wes était dans les parages. C’était devenu un de leur jeu favori à tous les deux. « Alors ma belle, qu'est-ce qui t'amène chez moi dans cet état ? » le jeune homme préparait  de quoi boire cette bouteille de tequila  « T'a appris que Jack était mort en sauvant Rose dans Titanic et ça t'a anéantie ? » ce qui arracha un sourire à Maeve, « Pire, je viens de me rendre compte que DiCaprio meurt toujours à la fin par amour et c’est plus que déprimant. Pour Rose, pour Juliet et pour…. Oui non j’ai plus d’exemple en fait. » lâcha t-elle en se laissant tomber contre le dossier du canapé. Elle soupire et regarde Jaxson préparer la tequila. Elle a déjà trop bu mais elle peut encore en supporter. Et puis on dit bien qu’il faut boire pour oublier non ? « J’avais juste envie te voir. Ça fait longtemps qu’on ne s’était pas vu.» ils s’étaient vu la veille à la caserne mais une journée sans Jaxson était une éternité pour la brune. Elle s’avança un peu posa sa tête sur l’épaule de Jaxson qui s’appliquait à préparer une téquila dans les règles de l’art.  


_________________


    How did me & you against the
    world, become me against you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Ven 11 Juil - 22:05


 
★★★
Well anyone thought we were a couple,
And it make us smile,
Cause she was my soul and my heart but in much better way,
She was like a sister to me.

unkonw@tumblr

Maeve et Jaxson avait débarqués à la caserne à quelques jours d'intervalle. A l'époque elle était toute nouvelle dans le métier et lui n'avait que quelques années de plus, et il avait eu une chance particulière : il connaissait déjà presque tout le monde. Il était tombé dans l'équipe de Roman, son meilleur ami, qui était d'ailleurs à l'époque son Lieutenant. Une situation à la fois comique et parfaite, les deux gars ce comprenaient parfaitement depuis toujours et cela avait son petit effet lorsqu'ils étaient en intervention, pas la peine de s'évertuer dans de grands discours. Rapidement le courant était passé entre les deux jeunes gens, Maeve était peut être plus jeune que lui mais cela ne semblait pas très importants car ils s'entendaient à merveille. Rapidement ils commencèrent a accaparer la télévision dans la salle de repos pour regarder toutes les émissions pourris qui passaient, suivre toute les séries possible prétendant n'en avoir rien à faire mais demandant à tout le monde de la fermer lorsque des moments cruciaux arrivaient. L'un comme l'autre étaient irrattrapables, un matin il mettait du poivre dans le café de Maeve, le lendemain elle coupait l'eau chaude au moment ou il passait à la douche. Ils étaient faits pour ce rencontrer en fait, rapidement ils étaient devenus inséparables l'un et l'autre amenant leur collègues à ce poser des questions mais il ne les détrompaient jamais, cela les faisaient rire. Pourtant dans la tête de Jaxson ce genre de pensé n'avait jamais germé, pour lui c'était une évidence même que rien ne ce passeraient entre eux, parce qu'elle était devenue en quelques temps beaucoup trop importante pour qu'il ne laisse quoi que ce soit gâcher cela. C'était sa Maeve voilà tout, elle était son rayon de soleil et personne ne pouvait changer cela. Alors la voir débarquer à une heure du matin chez lui ne semblait pas anormal, après tout elle était ici comme chez elle et plusieurs fois il lui avait dit qu'elle pouvait venir quand elle voulait. C'était même elle qui l'avait poussé à ce rendre dans un magasin de déco pour donner un peu plus de personnalité à l'endroit, une chose qu'il n'aurait pas fait tout seul et qui ne lui aurait jamais traversé l'esprit. Il lui fit remarquer que sa soeur était là auparavant, ce réjouissant qu'elles ne ce soient pas croiser car il ne voulait pas assister à une guerre nucléaire, le ton n'était jamais monté entre les deux jeunes femmes et il préférait que cela n'arrive jamais d'ailleurs « Il valait peut être mieux qu’on ne fasse juste que se croiser en fait. Pas que je n’aime pas ta sœur hein ? Mais pas sûre qu’elle m’apprécie en fait. D’ailleurs j’ai jamais compris pourquoi…» elle lui lance un sourire dont elle seule à le secret, même saoule et continue « oui je parle trop je sais. Mais pour ma défense c’est pas ma faute, c’est la faute à Vodka et Jack Daniels au bar. » Sa réplique eu le don de le faire rire, cette fille était folle, vraiment. Il la laissa prendre ses quartiers comme elle le faisait souvent, et comme il avait l'habitude de la voir faire. Il n'osa pas lui demander ou est-ce qu'elle était auparavant, il ne valait mieux pas qu'il sache car il ne voulait pas l'imaginer dans cet état là, seule, dans un bar ... Non il valait mieux pas qu'il imagine, car cela ne donnerait rien de bon. Il préférait ce concentrer sur le fait qu'elle était maintenant en sécurité chez lui. « Ca ne change pas beaucoup du reste du temps crevette ! » Combien de fois l'avait-il vu dans cet état ? Parfois il avait du la ramener chez elle ou chez lui et la coucher en prenant soin de lui donner de quoi vomir, ou la rafraichissant ... Quand à elle, elle avait eu le droit à la même chose de son côté, ou bien avait eu plus d'une fois à le calmer lorsqu'il s'emportait trop facilement. Ils ce connaissaient par coeur, pas étonnant qu'on les croyaient parfois en couple finalement ! Il leur arrivait parfois de ce faire des petites soirées pizza + n'importe lequel des alcools qu'ils voulaient. Car si ils travaillaient ensembles et ce voyaient presque tout les jours, ils n'avaient pas l'occasion de toujours ce poser tranquillement et ce genre de petites soirées étaient devenues comme un rituel, parfois même elle faisait en sorte que son colocataire sache bien qu'elle venait ici pour le faire rager. « Je sais comment te faire craquer Rhodes c’est bien connu.» elle lui fit un clin d'oeil lourd de sens, et cela le fit rire à nouveau. « Et puis tu ne peux pas me résister je suis la meilleure on le sait tous.» Maeve et la modestie ... Une bien grande histoire d'amour c'était bien connu ! Il n'y échappait jamais quand l'alcool était impliqué, quoique après mure réflexion il n'y échappait jamais tout court. Elle avait toujours la petite phrase qui la faisait paraître mieux que les autres et qui le faisait rire. « Et sinon, ça va tes chevilles ? Elles ont pas triplé de volume ? » répondit-il en la rejoignant finalement. Mais il ne pouvait pas vraiment lui faire de leçon, il agissait souvent de la même façon. Certains les trouvaient même insupportables parfois, ils disaient à qui voulait bien l'entendre -ou non- qu'ils étaient les meilleurs, qu'ils reingneraient un jour sur le monde, qu'on devait leur baiser les pieds pour faire profiter les autres de leur beauté ... Un duo explosif selon eux, un duo relativement emmerdant parfois pour les autres. Mais c'était comme ça qu'on les aimaient après tout. Cependant il le savait elle ne buvait pas autant sans raison, quelque chose avait du la mettre en rogne ou la chagrinait pour qu'elle ce lance tête baissée dans la boisson, et il était bien déterminé à en savoir plus. Il mis d'abord en cause Titanic, ce film qu'elle lui avait déjà fait regardé deux ou trois fois, et qu'ils critiquaient toujours à la fin car il fallait ce rendre à l'évidence : il y'avait assez de place pour deux sur cette foutu planche ! « Pire, je viens de me rendre compte que DiCaprio meurt toujours à la fin par amour et c’est plus que déprimant. Pour Rose, pour Juliet et pour…. Oui non j’ai plus d’exemple en fait.» elle ce laisse choir sur le dossier du canapé, tandis que Jaxson prépare comme il se doit leur téquila. Elle avait pas tort ce con mourrait à chaque fois « Me dit pas qu'il est intelligent le gars ! Si tu veux un oscar tu choisis pas un rôle ou tu crève !» Une fois tout mis en place pour boire dans les règles de l'art, le Lieutenant attrape positionne le citron en face du verre de la jeune femme et attrape le pot de sel. « J’avais juste envie te voir. Ça fait longtemps qu’on ne s’était pas vu.»» Elle vint poser sa tête contre lui, il déposa le sel afin de la serrer contre lui. « C'est vrai ça fait une éternité ...» Il exagérait, mais presque pas. Ils ne c'étaient pas vus depuis la veille car la jeune femme avait eu une garde décalée à la sienne, et il fallait bien l'avouer, une journée c'était péniblement long. Ils avaient pris l'habitude d'être toujours ensembles, de ne pas passer une journée sans ce voir ou avoir des nouvelles de l'autres alors 24heures ressemblaient à une éternité. « Mais ce n'est pas pour ça que tu à bu, on le sait tout les deux ma belle.» Car Maeve ne ce mettait pas dans cet état là, elle était une fille qui aimait s'amuser en sachant ses limites, pas une fille qui buvait à tout bout de champs juste pour rigoler. Il dépose un baiser sur le sommet de sa tête en la gardant contre lui. « Alors dit moi, je vais devoir aller casser la tronche de ton colocataire ? » Car en général c'était à cause de cet idiot qu'elle allait mal, et il ne supportait pas ça. A vrai dire il ne supportait pas cet idiot, donc elle n'avait qu'un mot à dire pour qu'il emploie les manières fortes, et que le mec fasse partit de n'importe quel groupe lui importait guère, on ne faisait pas souffrir sa Maeve c'était tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

----------------------------------------
we all have the potential to be heroes

AFFAIRES CLASSEES ↦ : 1348
ADRESSE ↦ : Adams Morgan # 26 - Colombia Road w/ Wes Oakley


MY LITTLE BLACKBOOK
MY PLAYLIST: Couting stars by One Republic (+) Kiss me by Ed Sheeran (+) Say something by Big great world

MY NOTEBOOK
:

PRIORITIES AND FEARS
:
MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Mer 16 Juil - 21:52


 
★★★
If you have good friends,
no matter how much life is sucking ,
they can make you laugh.

unkonw@tumblr

 Boire comme elle l’avait fait ce soir n’était sans doute pas la meilleure idée, mais c’était la seule idée qu’elle avait eu lorsqu’elle tournait en rond dans son appartement. Et surtout elle devait trouver une idée pour sortir de chez elle avant que Wes ne revienne.  Une semaine environ qu’ils s’évitaient voulant absolument ne pas parler de ce qu’il s’était passé. Elle n’était pas du genre à fuir les conflits, mais celui là elle n’avait pas la force de l’affronter. Et Jaxson était la parfaite distraction pour Maeve. « Ca ne change pas beaucoup du reste du temps crevette ! » elle lui tira la langue, mais il n’avait pas tort. Maeve aimait parler et tout le monde s’en était rendu compte. Ce comportement était bien loin de la jeune adolescente qu’elle était, elle n’aimait pas parler à l’époque, elle préférait rester seule. Elle était une grande solitaire lorsqu’elle était plus jeune, mais en allant à l’université et en rentrant dans la vie active elle avait compris qu’elle devait s’ouvrir aux autres. Et être plus avenante, et le départ de sa sœur l’avait aussi obligé à aller vers les gens pour ne pas se retrouver seule. Lorsque Marilyn est partie, tout d’une coup la solitude était bien trop dure à supporter pour la jeune brune. Peu être le fait que lorsqu’elle était seule, elle s’imaginait trop de chose et qu’elle se torturait l’esprit. « En même temps faut bien que je parle parce que toi tu n’es pas très bavard. Alors tu comprends je dois faire la conversation pour deux » en souriant et en prenant place sur le canapé de Jaxson. Ce soir elle aurait pu rentrer chez elle, elle aurait pu rentrer avec un inconnu mais elle avait choisit la sécurité, elle avait choisit une personne qui comptait pour elle et qui savait comment lui remonter le moral. Son collègue Jaxson, qu’elle considérait comme sa famille, il était le grand frère qu’elle n’avait eu. Et elle savait qu’elle pouvait tout lui dire, ce qui était difficile pour elle, se confier ouvertement. Elle le faisait avec Julia mais ce n’était pas pareil. Et puis lorsque Julia est partie loin de Washington Maeve était un peu perdue. Mais rapidement elle a comprit qu’elle pouvait faire confiance à Jaxson et  qu’en plus d’être son partenaire de conneries, il était un excellent ami et une personne de confiance. Aujourd’hui elle confiait plus de choses à Jaxson qu’a sa meilleure amie qui depuis son départ était assez distante il fallait bien l’avouer. Maeve comme à son habitude lorsqu’elle était soule – ou non d’ailleurs – utilisait la modestie. « Et sinon, ça va tes chevilles ? Elles ont pas triplé de volume ? » Si Maeve se comportait comme ça, c’était simplement pour masquer son manque de confiance en elle. Même si elle montrait le contraire à tout le monde, elle n’était pas sûre d’elle, loin de là même. Elle ne se trouvait jamais assez bien, mais l’avouer au monde entier était inconcevable. Après le lycée, elle avait décidé de s’inventer une nouvelle personnalité : enjouée, sûre d’elle, un brin sarcastique… et depuis l’université cette partie d’elle ne l’avait plus quittée. Elle paraissait un peu trop sûre d’elle et avec un sens de modestie avec sa propre définition mais au fond c’était juste une jeune femme qui cachait tous ses défauts. « Mes chevilles sont parfaites je te ferais remarquer. » elle regarda ses chevilles comme pour prouver à Jaxson qu’elles étaient comme avant, parfaite. Lorsqu’elle vit Jaxson préparer à boire elle sourit, elle avait pris la bonne décision en venant ici et elle n’avait rien dit à Jaxson mais elle comptait bien s’installer sur son canapé pour le reste de la nuit. Il était hors de question qu’elle rentre chez elle ce soir. Mais pour l’instant, elle ne dit rien, ne voulant pas non plus alarmé le jeune homme sur son état. « Me dit pas qu'il est intelligent le gars ! Si tu veux un oscar tu choisis pas un rôle ou tu crève !» elle haussa les épaules et acquiesça, elle était tout à fait d’accord avec lui. Ils leur étaient arrivés de regarder des films à la caserne pendant leur garde ou bien après leur garde, et Maeve devait avouer qu’elle était partagée sur Leonardo DiCaprio, autant elle l’aimait bien autant elle avait envie de lui mettre des gifles. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle continuait à regarder des films avec cet acteur, sinon cela ferait bien longtemps qu’elle boycotterait tout ça. « C'est vrai ça fait une éternité ...» elle se blottit contre lui, oui 24 heures sans la présence de Jaxson dans sa vie était une torture pour Maeve. Leur comportement d'ailleurs était la raison des questions que se posait dans la caserne sur la véritable relation qui les unissait. Et les deux concernés ne démentaient pas vraiment toutes ses idées que leurs collègues ou même les personnes extérieures se posaient. « Mais trop mon poussin. Je n’avais personne avec qui râler après les séries débiles à la télé. Et Quinn n’a vraiment aucun sens de l’humour. C’est affolant. » en souriant.  Elle avait accepté de remplacer une autre secouriste dans l’équipe 2, mais même si faire des heures supplémentaires en ce moment ne la dérangeait pas, elle n’aimait pas forcément travailler avec d’autres pompiers. Et même s’ils font le même job, il n’y a pas les mêmes habitudes, les mêmes réflexes. « Mais ce n'est pas pour ça que tu à bu, on le sait tout les deux ma belle.» elle leva les yeux vers lui  « J’ai pas le droit de boire parce que tu me manques ? » mais elle n’était pas vraiment convaincante et Jaxson la connaissait trop bien pour se faire avoir. Qu’elle débarque chez lui à cette heure de la nuit, n’était pas étonnant vu qu’ils ne s’étaient pas vu de la journée mais le fait de boire n’était pas lié à cela. « Alors dit moi, je vais devoir aller casser la tronche de ton colocataire ? » elle émit un petit rire. Jaxson lisait en elle comme un livre ouvert. Elle haussa les épaules, elle savait que Jaxson et Wes ne s’appréciaient guerre. Elle n’avait jamais compris pourquoi. « Tu aimerais que je te dise oui n’est ce pas ?  » et elle savait que Jaxson irait mettre son poing dans la figure de Wes avec plaisir, mais jamais elle ne lui demanderait ça. Elle espérait qu'un jour ses deux là puissent s'entendre, ou du moins être dans la même pièce sans se regarder comme s'ils allaient s'entre tuer sur place. Elle se laisse tomber contre le dossier du canapé « Il a embrassé Julia, si j’étais pas arrivée je veux même pas imaginer ce qu’ils auraient fait. » elle avait dit cela sur un ton méchant et froid. Toute sa colère ressortait, c’était d’ailleurs la première fois qu’elle en parlait à quelqu’un. « Oh et il m’a embrassé et il s’est barré comme un voleur. Non sérieux quel genre de crétin fait ça ? hein ? » elle fit une moue et regarda Jaxson comme s’il allait lui donner la réponse qu’elle attendait. Le problème c’était qu’elle ne savait pas elle-même quel genre de réponse elle voulait entendre au fond. « Enfin je crois que j’aurais dû t’écouter quand tu me disais de laisser tomber. » Elle se pencha vers la table et attrapa un verre qui contenait la tequila.


_________________


    How did me & you against the
    world, become me against you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Mer 30 Juil - 12:31


 
★★★
Well anyone thought we were a couple,
And it make us smile,
Cause she was my soul and my heart but in much better way,
She was like a sister to me.

unkonw@tumblr

Si Jaxson avait plus ou moins l'habitude de voir Maeve pompette, il était évident qu'elle était à ce moment précis passée à un toute autre niveau. Cela le rassura quelque peu de la voir débarquer chez lui dans cet état plutôt que d'apprendre le lendemain qu'elle avait déambuler dans la ville. Il se garde de lui faire des reproches, il la connaît, il sait que ce n'est pas le moment pour lui passer un savon comme le ferait un de vos parents au moment ou vous essayez de rentrer en toute discrétion dans la maison à trois heures du matin tout en claquant la porte d'entrée. « En même temps faut bien que je parle parce que toi tu n’es pas très bavard. Alors tu comprends je dois faire la conversation pour deux» C'était du Maeve Grayson tout craché, alcool ou pas c'était typiquement le genre de réponses qu'elle lui donnait. Et dans un sens elle n'avait pas complètement tord, Jaxson n'était pas du genre bavard normalement, mais vraiment pas. Des restes de l'armée peut être, mais il préférait rester silencieux et écouter ce qui pouvait ce dire autour de lui, analysant et mettant parfois quelques dires en relation. Parfois il prenait la parole ce mêlant alors à la conversation, et d'autres fois il ne le faisait pas. Mais quand il était avec Maeve, ou encore avec Roman ou Jordan, c'était différent. Ils étaient sa famille, et si l'une l'était par le sang les deux autres étaient au même niveau à ses yeux. Alors avec eux il ce permettait de bavarder, ce qu'il ne faisait jamais avec les autres. Un caractère parfois compliqué pour les gens ne le connaissant pas, il ce souvenait encore de ce candidat qui avait eu peur de lui pendant quelques semaines et qui ne comprenait pas comment Maeve pouvait s'entendre avec lui. C'était comme ça, il pouvait être adorable avec les gens qu'il aimait, et d'une froideur sans borne avec des inconnus n'ayant pas encore gagné sa confiance. Et ce n'était pas chose aisée ... Avant Maeve, l'ancien militaire n'avait eu qu'une amitié similaire avec une femme, Gemma. Il était jeune, et c'était attaché à elle d'une façon si rapide, et si mortelle. Il en était tombé amoureux, et cette perte l'avait dévasté au plus profond de lui même jouant principalement sur son changement de comportement. Et si certaines fois Maeve lui faisait penser à Gemma, la facilité qu'il avait de lui parler était d'ailleurs assez incroyable. Cependant aucun autre sentiments ne venait barrer le chemin, il n'était pas amoureux de Maeve et ne le serait surement jamais au contraire de ce que pouvait penser la plupart de leurs collègues. Ils ne les contredisaient jamais, il était assez drôle de les entendre commérer et les taquiner, et à la fois compréhensible au vu du comportement que le pompier et la paramedic pouvaient avoir l'un envers l'autre. « Mes chevilles sont parfaites je te ferais remarquer.» Et il en était certain, elle était parfaite selon ses propres dires et elle avait raison. Pourtant il savait qu'au fond d'elle elle n'était pas aussi certaine et sur d'elle qu'elle ne le laissait imaginer, alors il s'évertuait à lui faire comprendre qu'elle avait tort. « Je sais Grayson, tout est parfait chez toi !» lâcha t-il finalement avant de la serrer contre lui. A la caserne ils s'appelaient tous par leurs noms de famille, si ils connaissaient les prénoms de chacun cela ne changeait rien aux habitudes. Bien sûr quand ils étaient tout les deux il l'appelait Maeve, et elle l'appelait Jaxson mais cela n'empêchait que parfois ils avaient recourt à leurs noms de famille. Assis là l'un à côté l'autre semblait tout à fait normal, ce n'était rien de particulier ni même de bizarre, et c'était des plus agréable. C'était un fait, ils ne pouvaient pas passer plus de vingt-quatre heures loin de l'autre, ils s'envoyaient des messages, se téléphonait mais ils avaient aussi souvent besoin de ce voir. On pourrait croire qu'en se retrouvant ils n'auraient rien à ce dire mais c'était tout l'inverse au contraire. Ils avaient aussi prit cette habitude l'un et l'autre de suivre des séries, que ce soit pendant leurs gardes ou en dehors et ce régalaient à spoiler l'autre quand ils le pouvaient, comme deux enfants. Cependant il avait l'impression que la dernière fois qu'ils c'étaient retrouvés tout les deux était bien trop loin ! « Mais trop mon poussin. Je n’avais personne avec qui râler après les séries débiles à la télé. Et Quinn n’a vraiment aucun sens de l’humour. C’est affolant. » Personne n'avait le droit de lui donner des surnoms ridicules, encore moins en public mais Maeve ce le permettait aisément. Au début il lui faisait des reproches, et aujourd'hui cela paraissait presque normal. Il se met à rire en l'imaginant lancer des blagues à Quinn, et ce dernier restant stoïque. Il fallait l'avouer, Quinn n'avait vraiment aucun sens de l'humour et c'est peut être pour ça que le courant entre eux ne passait pas vraiment « Et encore, c'est pire quand Quinn et Harper sont tout les deux ! » Harper faisait partit de son équipe, il avait mis un certain temps a s'intégrer et avait depuis peu fini par trouver sa place. Mais il était toujours le dernier à comprendre les blagues, ou à en rire, ce prenait toujours beaucoup au sérieux. Jaxson lui avait finit par comprendre qu'il était impossible avec ce genre d'énergumènes de toujours garder son calme, il y'avait toujours un moment ou ses idiots le faisait rire. Parler de leurs collègues était plaisant, mais ce n'était pas ce qui l'intéressait à ce moment précis. Il voulait savoir ce qui ce passait, il voulait comprendre pourquoi sa meilleure amie était arrivée chez lui à une heure très avancée, et avec un taux d'alcoolémie loin d'être raisonnable. « J’ai pas le droit de boire parce que tu me manques ? » répondit-elle malicieusement à la question qu'il lui posa, il secoua la tête l'air désespéré par la jeune femme, gardant tout de même un sourire en coin. Elle avait l'habitude de passer chez lui à l'improviste, comme il lui avait répété plus d'une fois elle était chez elle ici mais c'était le côté alcoolisé qui n'était pas habituel. « Tu peux choisir les raisons que tu veux ma belle et te mentir à toi même, mais ne me ment pas à moi ! » en même temps elle savait qu'il allait comprendre que quelque chose tramait, il n'allait pas la laisser tranquille si il savait que quelque chose la tracassait autant, ce n'était pas dans ses habitudes. Son côté un peu trop protecteur pris rapidement le dessus quand il devina aisément qui était la raison de ses soucis, la conclusion était peut être un peu hative mais assez logique finalement puisque Wes était au coeur de la plupart des problèmes de la jolie brune. Il lui proposa donc d'aller lui casser la figure, il n'avait pas besoin de beaucoup de raison pour le faire, et il le ferait avec grand plaisir ! « Tu aimerais que je te dise oui n’est ce pas ? » le regard qu'il lui lança voulait tout dire. Jaxson n'aimait pas Wes Oakley, et ce dernier le lui rendait bien. C'était une haine viscérale, ils ce voyaient et sentait le besoin de ce sauter au visage. Wes était jaloux jusqu'au bout des pieds de la relation qu'entretenait Jaxson avec Maeve, et le pompier n'aimait pas la relation que le flic avait pu avoir avec Nikki. C'était donc des histoires totalement idiotes de jalousie, mais cela ne faisait rien. Et puis le ton de Maeve changea considérablement, il était rare d'entendre autant de froideur dans sa voix « Il a embrassé Julia, si j’étais pas arrivée je veux même pas imaginer ce qu’ils auraient fait.» Jaxson qui allait boire un autre coup de téquila stoppa son geste. Ce connard avait fait quoi ? Il ce tourne vers la jeune fille et la regarde un instant interdit. Wes était vraiment con, comment faisait-il pour ne pas se rendre compte que cette fille était folle de lui ? Au lieu d'ouvrir les yeux il allait directement dans les bras de la meilleure amie de Maeve. « Je vais le tuer.» Le pire dans tout ça c'est qu'il imaginait aisément la scène, lui arrivant et tuant Wes sans aucun problèmes. « Oh et il m’a embrassé et il s’est barré comme un voleur. Non sérieux quel genre de crétin fait ça ? hein ?» Ce mec était loin de remonter dans son estime. Jaxson furieux serra son poing avant de se tourner vers la jeune femme qui était plus qu'en colère et attendait visiblement une réponse de sa part. Il lui aurait bien dit qu'il l'avait prévenue, quand elle avait aménagé avec Wes il lui avait dit que ce n'était peut être pas une bonne idée, il connaissait le spécimen. Mais Maeve était une grande fille, savait dans quoi elle s'embarquait. « Enfin je crois que j’aurais dû t’écouter quand tu me disais de laisser tomber.» Elle s'avança pour attraper de la téquila a nouveau, et Jaxson arrêta son geste. « Ce mec ne vaux rien, encore moins que tu te saoule pour lui !» Le contenu du verre disparait directement dans sa propre bouche, et il prend la jeune femme dans ses bras après avoir déposé le mini verre vide sur la table basse. « J'ai dit qu'il ne te méritait pas, et c'est clairement le cas.» Il était un mec, il voyait clairement les sentiments qu'avait Maeve a l'égard de son colocataire, et lui n'était pas capable de comprendre les signaux qu'elle lui envoyait inconsciemment. Il dépose un léger baiser sur le haut de la tête de son amie avant de reprendre « C'est un crétin nombrilisme, incapable de voir que la perle rare vit sous son toit !» Et que dire de Julia ? Il la connaissait, et ne comprenait pas comment elle non plus n'avait pas pu comprendre l'évidence qui ce trouvait sous ses yeux. Maeve c'était mentit à elle même pendant tout ce temps, mais peut être aujourd'hui ouvrait-elle les yeux pour la première fois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

----------------------------------------
we all have the potential to be heroes

AFFAIRES CLASSEES ↦ : 1348
ADRESSE ↦ : Adams Morgan # 26 - Colombia Road w/ Wes Oakley


MY LITTLE BLACKBOOK
MY PLAYLIST: Couting stars by One Republic (+) Kiss me by Ed Sheeran (+) Say something by Big great world

MY NOTEBOOK
:

PRIORITIES AND FEARS
:
MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Dim 3 Aoû - 19:53


 
★★★
If you have good friends,
no matter how much life is sucking ,
they can make you laugh.

unkonw@tumblr

  Noyer ses problèmes dans l'alcool n'était pas une habitude pour la brunette, mais ce soir elle avait décidé que c'était la solution et visiblement elle ne pensait pas clairement lorsqu'elle a prit cette décision. L'alcool n'avait jamais résolu quelque chose, ça ne faisait qu'empirer sa colère, sa déception mais elle s'était dit que ces problèmes s’évanouiraient tous seuls, comme par magie. Elle avait doublé ces heures de travail pour éviter de trop réfléchir, mais ça ne l'empêchait pas de se prendre la tête avec cette histoire. Et si elle savait qu'elle aurait dû aller voir son ami depuis le début, elle avait préféré éviter. Il avait des soucis de son côté aussi et à côté des siens ceux de Maeve étaient ridicules. Mais Jaxson était la seule personne qui pouvait lui remonter le moral, la seule personne qui ne lui dirait pas seulement ce qu'elle veut entendre ou ce qu'elle a besoin d'entendre, mais il lui dirait la vérité. C'était d'ailleurs ce qu'elle avait toujours aimé chez lui. Il lui disait la vérité même si parfois elle ne souhaitait pas l'entendre. « Je sais Grayson, tout est parfait chez toi !» cette réponse la fit sourire. Elle était loin d'être parfaite, vraiment loin. Mais comme elle le disait si bien: on n'est jamais mieux servit que par soit même et cela vaut aussi pour les compliments qu'elle se faisait souvent. Jaxson était le seul à connaître la Maeve du lycée, elle n'avait parlé à personne à la caserne de ces années lycées. Elle n'en avait aucune envie, elle essayait au maximum d'oublier la petite fille fragile et si facile à maltraiter qu'elle était. Si le sujet arrivait dans la conversation elle sortait de la pièce ou tentait toujours d'éviter de répondre en prétextant préférer le mystère sur sa vie de lycéenne. Elle aimait entretenir ce mystère avec ses collègues, elle les adorait mais il n'avait pas besoin de savoir tout sur sa vie et encore moins sur cette période de sa vie. Maeve ne se confiait pas facilement, il fallait faire ses preuves avant de gagner sa confiance, mais ce n’était pas pour autant qu’elle était froide avec les personnes qu’elle ne connaissait pas. Elle se contenter juste de parler de sujet banals, de la pluie et du beau temps. Elle n'a jamais été fière de s'être autant laissé faire qu'à cette époque mais son histoire familiale y était pour beaucoup, même si elle s’estimait plutôt chanceuse d’avoir eu son père avec elle. Si Jaxson était au courant, c'était parce qu'elle n'avait pas pu faire autrement que de lui dire la vérité. Lorsqu'elle a commencé à travailler à la caserne, il y avait ces journées d'orientations et elle et Jax' avaient été désignés volontaires – ou plutôt volontaires forcés - pour s'y rendre. Ils avaient fait une blague qui n'avait fait rire qu'eux, comme bien souvent et le chef les avait en quelque sorte punis de leur comportement infantile avait-il dit. Ils avaient râlé, supplié car l'un comme l'autre n'étaient pas près à affronter les lycéens. Arrivée devant le lycée de la ville, Maeve était restée pétrifiée, elle n'osait pas rentrer et redouter de croiser ses anciens professeurs ou anciens élèves qui auraient été présents pour n'importe quelle raison. Elle était tellement paniquée à l'idée de remettre les pieds dans son ancien lycée, que Jaxson avait vu que quelque chose n'allait pas avec sa collègue. Elle s'était donc confiée à lui. Elle lui avait fait jurer de ne rien dire sous peine de représailles. Mais la jeune brune n’a jamais regretté cet épisode car c’est grâce à cela que les deux collègues sont devenus inséparables. Elle se permit de lui donner un autre surnom ridicule,  elle adorait faire ça car elle savait qu'il n'aimait pas. Si au début, il lui avait fait remarqué aujourd’hui il n’essayait même plus de la faire changer d’avis, car il savait que c’était peine perdue. C’est bien connu Maeve en fait toujours qu’à sa tête. Mais bien sûr, elle évitait avec soin de le faire quand ils n'étaient pas tout seuls, elle aurait a subir des représailles de la part du pompier aussi si un jour elle prononçait ce genre de surnom en public. « Et encore, c'est pire quand Quinn et Harper sont tout les deux ! »  elle acquiesce de la tête, ces deux là étaient incroyables et pas dans le sens positif du mot. « Je ne sais pas ce qu'on a fait pour mériter de tels clowns » bien sûr l'ironie était de rigueur, mais si elle pouvait leur reprocher leur manque d'humour ou leur sérieux, elle ne pouvait pas nier que dans leur boulot ils étaient impeccables. Mais si parlait de collègues étaient habituellement un plaisir pour eux, Jaxson décida d'en venir au sujet qui avait fait venir Maeve chez lui dans cet état. Et ce n'était pas bien compliqué à deviner. Le lieutenant lisait en Maeve comme un livre ouvert, ce qui était bien car elle n'avait parfois même pas besoin de parler pour qu'il se rende compte de quelque chose mais parfois c'était un inconvénient car elle ne pouvait vraiment rien lui cacher. Et même si ces talents d'actrice étaient au top, il devinait toujours quand ça n'allait pas. Même sa petite moue habituellement qui la sort de toutes les situations ne marcha pas sur Jaxson, pas ce soir. Elle lui dit que c'était parce qu'il lui manquait et qu'une journée sans lui c'était difficile à supporter. Et même si c'était la vérité, ce n'était pas la raison principale de son état ce soir. Inconsciemment elle savait qu'il n'allait pas la croire, mais même si elle voulait tout lui dire, elle ne savait pas trop comment lui dire, car elle ne voulait pas non plus qu’il ait une raison de plus d’en vouloir à Wes.  Même si l n’en n’avait pas vraiment besoin « Tu peux choisir les raisons que tu veux ma belle et te mentir à toi même, mais ne me ment pas à moi ! » Maeve détestait quand Jaxson avait raison car cela voulait dire qu'elle avait tort, et elle n'aimait pas avoir tort. Mais pas du tout. « J'aime pas quand tu fais ça, c'est pas juste. »  Le regard de Jaxson en disait long mais Maeve décida de ne pas insister sur le fait qu'il pourrait aller voir Wes et en venir au poing facilement. Sous le regard insistant de Jaxson et les effets de l'alcool qu'elle avait bu, elle lâche le morceau. Depuis une semaine elle avait gardé tout ça pour elle, espérant sans doute pouvoir oublier, passer à autre chose mais elle n'y arrivait définitivement pas. Oui il avait embrassé Julia, sa meilleure amie. Et c’était ça qui la mettait le plus en rogne, car le voir avec d’autres filles la rendait jalouse mais au fond ce n’était pas très grave car elle pouvait les détestait autant qu’elle le voulait. Jaxson la regarda étonné de sa révélation « Je vais le tuer.»  elle afficha un faible sourire et elle devait avouer qu’elle serait prête à lui dire de le faire. Une fois sa confession terminée, elle se pencha pour attraper un verre. Ce n'était sans doute pas la solution mais c'était comme si elle en avait besoin. Elle ne voulait penser à rien. Mais avant qu'elle ne puisse porter le verre à ses lèvres, la main de Jaxson s'interposa et il lui prit le verre des mains « Ce mec ne vaux rien, encore moins que tu te saoule pour lui !»  elle le regarda boire sa tequila sans rien dire, elle avait de grand yeux rond elle analysait sans doute la situation  « J'ai dit qu'il ne te méritait pas, et c'est clairement le cas.» il avait raison, il lui avait dit plusieurs fois, mais ouvrir les yeux n'était pas aussi facile que ça pour Maeve, mais peut être que ce qui c'était passé aller être une prise de conscience pour elle. Le problème dans ce cas là était qu'elle avait développé de réels sentiments pour son coloc «Dit tu viens vraiment de boire ma tequila là ou j’ai rêvé? » c’était comme si elle était restée bloquée sur le fait qu’il l’empêche de boire, bien sûr elle avait entendu ce qu’il avait dit, mais ne releva pas pour ne pas lui donner raison une nouvelle fois. Et elle l’entendait à chaque fois, mais c’était pus fort qu’elle, elle espérait sans doute un peu trop que Wes change.  Elle en voulait à Julia, jamais elle n'aurait pensé qu'elle puisse lui faire une chose pareille, jamais elle ne s'était pris la tête pour un mec. En réalité, Maeve était complètement perdue et ne savait plus vraiment ce qu’elle devait penser  « C'est un crétin nombrilisme, incapable de voir que la perle rare vit sous son toit !»  elle sourit et elle se blottit dans ses bras. « Il m’avait promis de rien tenter avec Julia, je lui avait demandé de rien faire. En fait je suis idiote d’avoir pensé que je pouvais lui faire confiance. » Elle avait de la chance d’avoir Jaxson dans sa vie, il était un de ses piliers et elle savait qu’elle pouvait se reposer sur lui n’importe quand. C’était un fléau chez la gente féminine de tomber sous le charmes des hommes qui n’étaient pas fait pour elles. Mais elle devait se faire à l’idée que ça ne pourrait jamais se passer comme elle l’espérait et qu’au fond, Jaxson avait raison depuis le début. Elle devait ouvrir les yeux, elle devait laisser tomber. Mais le problème était qu’elle ne le pouvait pas, c’était bien trop compliqué. « En fait on devrait se marier tout les deux, ça serait plus simple. Et puis ça ne choquerait personne.  » en riant. Elle plaisantait souvent sur ce sujet, et elle le faisait souvent à la caserne de quoi alimenter un peu plus les rumeurs. Parfois, elle se disait qu’elle aurait préféré avoir une vie amoureuse plus simple, moins compliquée… mais on n’a rarement ce que l’on souhaite au fond. Et elle savait aussi qu’elle s’ennuierait si tout était simple. Maeve était comme toutes les filles de son âge : jamais contente de ce qu’elle avait.  « Et à part ma vie sentimentale totalement catastrophique, comment se passe la tienne ? » elle lui sourit, c’était comme si maintenant qu’elle en avait parlé à quelqu’un ça allait mieux, ce n’était pas réellement le cas, mais elle avait pu dire ce qu’elle avait sur le cœur.  


_________________


    How did me & you against the
    world, become me against you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Sam 4 Oct - 10:46


 
★★★
Well anyone thought we were a couple,
And it make us smile,
Cause she was my soul and my heart but in much better way,
She was like a sister to me.

unkonw@tumblr

Pour certains, Jaxson était un jeune homme impétueux et arrogant, beaucoup prenait son indifférence pour de l'insolence alors que ce n'était pas du tout le cas. Habitué à être traité d'une manière différente de par son milieu, il a toujours eu l'habitude de voir autour de lui des personnes complètement fausses, jouant avec les apparences et il a toujours détesté cela. C'est pour cette raison qu'il apporte la plupart du temps peu d'importance aux personnes qu'il ne connaît pas. Bien entendu cela ne s'applique pas aux victimes d'accidents, d'incendies ou autre qu'il croise tout les jours, mais a tout le reste de la population. Il a à son petit monde et cela lui convient particulièrement, l'armée lui a apprit à accorder totalement sa confiance à quelques personnes seulement, car certaines peuvent rapidement retourner leurs vestes. De ce fait, ses réels amis ce comptent sur les doigts de la main. Roman était de loin son plus vieil ami, son meilleur ami, comme un frère à ses yeux. Ensembles ils avaient vécus tellement de choses qu'ils pouvaient en parler pendant des heures, la plupart du temps ils n'avaient pas besoin de parler pour ce comprendre, et s'asseoir ensembles autour d'un verre suffisait. Et pendant longtemps il n'a pas eu d'ami lui arrivant à la cheville, les gars qui constituaient son équipe étaient des personnes importantes à ses yeux certes mais ils n'avaient pas cette même complicité car malgré tout il était leur supérieur hiérarchique. La plupart de ses gars avaient fini par ce disperser dans le pays, ou étaient repartis en mission et lui n'avait que très peu de contact avec eux pour la simple et bonne raison que cette histoire était derrière lui. Et puis il avait rencontré Maeve, ce petit grain de folie. A vrai dire il n'avait jamais eu d'amie, a part peut être Gemma mais les choses n'avaient jamais été qu'a propos de l'amitié entre eux, et il préférait ne jamais en parler. En un sens, Maeve avait changé sa vie, l'avait illuminée, il ne sait pas comment cela était arrivé mais tout deux étaient rapidement devenus insérables, comme si il était évident qu'ils allaient devenir amis. Elle était devenue sa meilleure amie, l'égal de Roman à ses yeux mais en version féminine et aujourd'hui il lui était compliqué d'imaginer que cette dernière ne soit jamais rentrer dans sa vie. « Je ne sais pas ce qu'on a fait pour mériter de tels clowns.» Ils travaillaient ensembles depuis quelques années déjà, partageaient les mêmes collègues, les mêmes heures, souvent les même cas, ainsi que la même télévision pour regarder des émissions pourris pendant leurs gardes. Ils étaient à vrai dire inséparables, et cela avait souvent le don d'énerver leurs collègues. Jaxson sourit en prenant une nouvelle gorgée de tequila, l'alcool lui arracha un peu la gorge lui indiquant qu'il devrait peut être stopper. Et si parler de leurs collègues était chez eux une autre passion, aujourd'hui elle était là pour une toute autre raison il le savait, aussi le poussa t-elle a ce confier. « J'aime pas quand tu fais ça, c'est pas juste.» déclara t-elle quand il lui indiqua qu'il savait qu'elle était là pour toute autre chose. Il connaissait toute l'histoire unissant Maeve et Wes, et si il ne supportait pas ce dernier, il ne pouvait vraiment interférer dans les sentiments de la jolie brune. Il était toujours très attentif à chaque fois qu'elle lui parlait du flic, toujours prêt à l'écouter comme il était prêt a aller fracasser la tronche de ce morveux si il faisait un pas de travers. Ce qu'il venait de faire en couchant avec Julia. « Dit tu viens vraiment de boire ma tequila là ou j’ai rêvé? » il la fixa un instant avant de finalement lever les épaules vers le ciel. « Je crois que t'a assez bu pour le moment, alors je bois à ta place.» s'exclama t-il, c'était une raison idiote peut être mais la meilleure à prendre. Elle ne pouvait pas boire plus que ce qu'elle n'avait déjà bu au risque de ne jamais pouvoir ce lever le lendemain et être incapable d'assurer sa garde. Elle le regretterait certainement. Après qu'elle ce soit de nouveau réfugié dans ses bras il la serre contre lui un peu plus longtemps. « Il m’avait promis de rien tenter avec Julia, je lui avait demandé de rien faire. En fait je suis idiote d’avoir pensé que je pouvais lui faire confiance.» Heureusement qu'il la tenait dans ses bras et que l'état dans lequel elle était empêchait sa conscience de la laisser toute seule, car sinon il aurait déjà prit le chemin de l'appartement qu'elle partageait avec cet idiot. Il n'allait pas lui dire qu'il l'avait prévenu plus d'une fois, elle n'avait pas besoin de ça et sincèrement il avait les boules d'avoir eu raison. Car elle en souffrait plus encore aujourd'hui et il n'aimait pas ça. « Tu n'es pas idiote Grayson, c'est lui qui est con.» Maeve n'était pas comme lui, elle faisait parfois un peu plus confiance aux autres, elle était plus ouverte que lui et parfois il l'admirait pour ça, car lui ne savait pas comment faire. Il pouvait comprendre son envie de faire confiance à Oakley, même si il ne trouvait pas cela judicieux. « En fait on devrait se marier tout les deux, ça serait plus simple. Et puis ça ne choquerait personne.» déclara t-elle finalement en riant. Combien de fois avaient-ils mentionné cela, que ce soit à la caserne ou en d'autres lieux public. Des rumeurs circulaient a leur propos et cela les faisaient tellement rire de les alimenter. « Je suis un horrible petit ami tu sais !» répondit-il sur le même ton. Et c'était la vérité, il ne savait plus comment en être un, depuis Gemma il avait eu des relations sans grande importance et sans lendemain. Car il ne voulait pas la remplacer, il n'en avait pas besoin. « Et à part ma vie sentimentale totalement catastrophique, comment se passe la tienne ?» Le sourire qu'elle arborait à présent était celui qu'il préférait à ses larmes. Elle semblait aller un peu mieux et c'était tout ce qu'il demander. Peut être ne voulait-elle plus parler de Wes Oakley et il n'en parlerait pas, mais cela lui trottait toujours dans l'esprit. La réponse à sa question n'était cependant pas bien simple, et si elle était la seule avec qui il avait parlé de Nikki, il était toujours relativement mal à l'aise d'en parler car il n'était pas vraiment certain de ce que cela pouvait bien signifier. Passant une main sur sa tête il prit une inspiration « Bah j'ai revu Nikki il n'y pas longtemps, mais rien de bien sérieux tu sais !» Il ne savait pas ce dont il s'agissait, tout deux c'étaient détestés pendant des mois et les choses étaient complètement différentes à présent. « Et tu sais, la serveuse du Blue Lagoon ?J'ai fini par me souvenir d'elle, elle s'appelait Sarah apparemment j'ai eu un truc avec elle il y'a quelques mois !» C'était un de ses plus gros problèmes il ne ce souvenait pas de la moitié des femmes qu'il rencontrait, pour la simple et bonne raison que très peu d'entre elles comptaient. Et si il c'était souvenu de cette femme c'était parce Roman s'en était souvenu alors bon ....

Revenir en haut Aller en bas
avatar

----------------------------------------
we all have the potential to be heroes

AFFAIRES CLASSEES ↦ : 1348
ADRESSE ↦ : Adams Morgan # 26 - Colombia Road w/ Wes Oakley


MY LITTLE BLACKBOOK
MY PLAYLIST: Couting stars by One Republic (+) Kiss me by Ed Sheeran (+) Say something by Big great world

MY NOTEBOOK
:

PRIORITIES AND FEARS
:
MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Mar 7 Oct - 20:35


 
★★★
If you have good friends,
no matter how much life is sucking ,
they can make you laugh.

unkonw@tumblr

 Se plaindre de Wes devenait une habitude pour Maeve et Jaxson devait d'ailleurs en avoir assez, mais il était toujours disponible pour Maeve et c'est ce qui faisait que le pompier était une personne très importante pour la paramédic. Et depuis leur rencontre, Jaxson était sa famille, il était le grand frère qu'elle n'avait jamais eu. Et pour rien au monde cela ne changera. Lorsqu'elle le vit boire son verre elle ouvrit grand les yeux « Je crois que t'a assez bu pour le moment, alors je bois à ta place.» elle arqua un sourcil face à cette réponse, qui lui semblait avoir du sens, ce qui prouvait qu’elle avait réellement trop bu pour ce soir. En temps normal, elle n’aurait pas accepté une telle réponse, qui était vraiment nulle il fallait le dire et qui n’avait aucun sens. Mais sur le coup, cela lui sembla logique. « Pourquoi j'ai l'impression que ta réponse est logique?? » elle haussa les épaules et reprit de raconter ses déboires amoureux avec Wes. Ce qui lui semblait paradoxal c'était qu'elle n'était pas en couple avec lui, et qu'elle n'aurait pas dû s'emballer suite à son écart avec Julia. Ils étaient amis après tout, mais la jeune brune avait bien des difficultés à rester impartiales sur le choix de ses conquêtes depuis quelques temps. Pourtant elle était la première à penser qu'une amitié entre un homme et une femme pouvait être simplement une amitié, sans ambiguïtés. Elle était dans ce cas avec Jaxson, quoi que pour l'ambiguïté ces deux là en jouait peut être un peu trop en public. Mais avec Wes si leur relation avait commencé par une simple amitié aujourd'hui c'était différent et c'est sans doute pour cela que Maeve avait bien du mal à y voir clair. La jeune Grayson a toujours eu beaucoup d'amis masculins, très peu de liens féminins dans son entourage, à part Julia qui était présente depuis longtemps, ou encore sa sœur mais son entourage féminin s'arrêter là. Il fallait avouer qu'elle était plus à l'aise avec les garçons. Et c'était d'ailleurs sans doute une des principales raisons pourquoi elle n'avait pas des amies féminines à la pelle. Elle aimait parler de trucs de filles, faire du shopping mais trop de choses girly lui tapait sur le système à un moment donné. Et le fait d'évoluer dans un monde pratiquement masculins devait avoir poussé les choses dans ce sens. Si elle avait appris à se méfier des filles et leur tendance à planter un couteau dans le dos à la première occasion, elle ne se méfiait pas des garçons, qu'elle pensait bien moins compliqué. Mais visiblement avec certains il fallait faire attention aussi, et elle en faisait les frais avec Wes. « Tu n'es pas idiote Grayson, c'est lui qui est con.» elle fit une petite grimace tout en se blottissant d’avantage dans les bras de Jaxson. Il n’avait peut être pas tort, mais elle n’aimait pas  quand ses deux là parlaient l’un de l’autre comme ça. Elle comprenait qu’ils ne puissent pas être les meilleurs amis du monde, mais elle avait toujours du mal à comprendre leur rivalité. Au fond, Maeve était consciente qu’elle y était pour quelque chose, mais elle avait bien des fois tenté d’arranger les choses, sans que cela ne serve à rien. Et rendre fou Wes avec Jaxson était un jeu qu’elle aimait vraiment beaucoup. « Jaxson.... » elle soupira, elle n'aimait pas entendre ce ton chez lui mais il faudrait qu'elle commence peut être à l'écouter « Heureusement que tu es là tu le sais ça? » oui elle avait une chance incroyable et elle en était consciente et elle se le disait tous les jours. Elle ne pourrait pas imaginer sa vie dans le pompier ou bien sans Roman dans la caserne et en dehors. Depuis 5  ans maintenant ils étaient sa famille, même si c'est vrai qu'elle avait moins tendance à se plaindre auprès de Roman, d'ailleurs elle ne comprenait pas comment Jaxson la supportait depuis tout ce temps. Durant leurs années d'amitié, combien de fois ils avaient joué sur les apparences et sur leur complicité pour mener en bateau les personnes autour d'eux. Elle se rappelle encore la fois, où ils ont été convoqués dans le bureau du chef de caserne, car il pensait qu'ils étaient en couple et que les relations amoureuses à l'intérieur d'une caserne n'étaient pas réellement acceptées, car cela pouvait avoir un effet négatif sur le travail et la concentration lors d'intervention. Ils avaient bien rit cette fois là et ils avaient dû prouver par A + B qu'ils n'étaient rien d'autres que des amis. C'est d'ailleurs depuis ce jour, qu'ils ne se gênent pas pour laisser planer un certain doute. « Je suis un horrible petit ami tu sais !»  elle secoua négativement la tête, cela ne pouvait pas être possible, Jaxson était parfait en tout point pour elle « J’en crois pas un mot, tu es parfait mon petit poussin » suivit d’un rire dont elle seule avait le secret, elle aimait donné ce genre de surnom à Jaxson car elle savait pertinemment qu’il détestait ça. Et que charrier le pompier était un des passes temps favoris. Maeve n'avait plus vraiment envie de s'apitoyer sur son sort, et préféra donc changer la conversation en un rien de temps comme elle a pour habitude de le faire. Ce qu'elle appréciait avec Jaxson, c'était qu'il n'insistait jamais et passer à autre chose avec elle. Elle posa alors la question qui lui brûler les lèvres depuis quelques jours, mais les gardes étaient tellement chargées qu'ils n'avaient pas eu beaucoup de temps pour eux, et le fait aussi que Maeve ait fait des gardes décalées depuis deux jours. Elle voulait savoir comment cela se passer pour le petit cœur de son meilleur ami, et elle était très curieuse quand il s'agissait de sujet là. Elle savait que Jaxson n'en parlerait jamais de lui même et qu'elle était donc obligé de poser la question « Bah j'ai revu Nikki il n'y pas longtemps, mais rien de bien sérieux tu sais !»  Elle le regarda avec un grand sourire, soudain toute ouïe pour en savoir plus sur leur rencontre. Maeve n’avait pas réellement rencontré Nikki mais elle en avait entendu parlé et elle l'aimait déjà, et elle voyait bien comme son meilleur ami la regardait. Elle connaissait aussi son passé amoureux, mais il était temps pour lui de passer à autre chose, même si cela lui semblait impossible. « J’espère que tu l’as invité à prendre un verre au moins ? » elle attendait la réponse de Jaxson mais il ne semblait pas vraiment savoir quoi dire, et là Maeve comprit qu'il fallait vraiment qu'elle l' aide parce que ce n'était plus possible. Depuis qu'ils se connaissent tous les deux, la brunette avait toujours essayé de caser Jaxson avec ses connaissances ou même des filles rencontrés au Starbucks le matin même,  mais avec qui elle avait pris le temps de parler afin de savoir si elle et Jaxson pouvait être compatible. Elle n'oserait jamais présenter une fille comme ça à son  meilleur ami sans avoir au préalable fait sa petite enquête. Elle connaissait parfaitement le passé amoureux de Jaxson, elle comprenait qu'il ne veuille pas se lancer dans une autre histoire mais il était aussi temps qu'il reprenne sa vie en main. D'ailleurs Maeve ne posait jamais de question sur cette époque de sa vie, c'était la seule partie de sa vie qu'elle n'évoquait pas avec lui « Jax’ sérieusement ? il faut vraiment que je t’apprenne comment draguer ou quoi? » en souriant et en riant. Elle en avait presque oublié Wes et ses problèmes. Jaxson était définitivement la personne qui pouvait lui changer les idées le plus rapidement, et celui qui y arrivait le mieux. Et le fait de lui en avoir parlé, lui avait fait du bien mais elle savait que même si elle se plaignait de son colocataire toute la soirée cela n'allait rien changé à la situation. Il fallait qu'ils en parlent tous les deux, mais parfois se plaindre à un ami fait toujours du bien. « Et tu sais, la serveuse du Blue Lagoon ?J'ai fini par me souvenir d'elle, elle s'appelait Sarah apparemment j'ai eu un truc avec elle il y'a quelques mois !» Maeve se releva un et regarda Jaxson très sérieusement « Sarah ? la blonde un peu prostituée sur les bords ? » Meave et son manque de tact légendaire en plein action « enfin je veux dire, pourquoi elle ? elle….elle est un peu trop vulgaire pour toi mon chéri » la jeune brune ne connaissait pas cette Sarah, elle l’avait croisé quelque fois simplement, et elle ne l’appréciait pas. Maeve n’était pas du genre à juger une personne sur son apparence, enfin en règle générale pour certaines personnes elle s'autorisait une exception. Et cette serveuse en faisait partie,  sans doute le fait que Sarah est osée draguer Wes une fois devant elle, n’avait véritablement pas joué en sa faveur.  Et elle n'aimait pas son attitude en général à vrai dire. « Enfin crois moi elle ne vaut pas la peine que tu te souviennes d’elle. » elle attrapa un verre et versa la tequila dans le verre tout en regardant Jaxson du coin de l'œil, puis elle bu d'une traite son verre comme si elle avait peur que le jeune brun lui prenne encore une fois « Promis c'était le dernier mon petit chat. » avec une petite moue.  


_________________


    How did me & you against the
    world, become me against you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Jeu 9 Oct - 13:18


 
★★★
Well anyone thought we were a couple,
And it make us smile,
Cause she was my soul and my heart but in much better way,
She was like a sister to me.

unkonw@tumblr

Si sa dernière garde avait été des plus éprouvantes, il ne montrait pas encore de signe de fatigue. La vérité était qu'il adorait son métier, c'était sa passion en réalité et ceci même si au début il s'agissait plus d'une carrière de rebond qu'autre chose. Dans sa tête il était militaire et ne serait jamais rien d'autre, il c'était toujours dit que rien ne compterais plus à ses yeux que de poursuivre ce rêve là, et c'était ce qu'il c'était passé. Ca lui avait sauvé la vie, car si il n'avait pas du partir en mission, jamais il n'aurait pu se remettre de la mort de Gemma ... Il c'était totalement dévoué à son métier, au grand damne de ses parents qui avaient toujours jugé que c'était trop, qu'il en donnait trop et qu'il finirait par payer de sa vie. Pourtant ça ne c'était pas passé comme ça, il était encore bel et bien vivant quand il était revenu définitivement dans l'état de Washington mais il y avait laissé une partie de lui quand même. Le dysfonctionnement de son épaule avait été compliqué a accepté pour lui, une grande période de haine s'en était ensuivie, et d'alcool aussi. Mais grâce à l'appuis de Roman il avait fini par remonter la pente, et plutôt que s'apitoyer sur son sort après avoir fait son opération, il avait postulé à l'académie. En soit il n'imaginait pas qu'être pompier deviendrait quelque chose qui lui plaisait autant, mais la vérité était différente aujourd'hui. C'était comme une drogue a présent si bien, que si les gardes étaient des plus éprouvantes autant mentalement que physiquement, cela ne ferait rien, il serait capable de retourner direct à la caserne si on le lui demandait. Mais ce soir il buvait, il buvait avec Maeve et c'était tout aussi bien. « Pourquoi j'ai l'impression que ta réponse est logique??» cette simple question attestait ses propos, la Maeve sobre lui aurait déjà sauté a la gorge parce qu'il lui avait piqué son verre des mains, la Maeve totalement saoule elle ce contentait de lui donner raison. Et il aimait bien cette Maeve là, au moins elle ne lui disait pas qu'il avait totalement tord et c'était plaisant il fallait bien le dire. Quoi qu'il en soit, sa réflexion le fit rire. Ce qui le faisait moins rire cependant, c'était tout ce qu'elle était en train de lui raconter sur sa relation avec Wesley Oakley. Jaxson n'était pas du genre a viscéralement détester les gens encore moins lorsqu'il les connaissaient très peu, mais pour lui il faisait une exception, volontiers. Ce type lui était insupportable, dans sa façon d'agir avec Maeve, et dans sa façon de se vanter de quoi que ce soit avec Maeve. C'était un fait, ni l'un ne pouvait s'entendre et si il savait que parfois cela mettait sa meilleure amie mal à l'aise, il ne pouvait malheureusement rien faire contre cela. Et le flic n'arrangeait pas son cas en agissant ainsi avec la jeune femme, cela donnait encore plus envie à Jaxson de lui faire entendre ce qu'il pensait de lui ! Du coup il avait l'insulte légère et facile à son égard, c'était comme ça elle n'y pouvait rien et lui non plus. « Jaxson....» soupira t-elle après s'être blottie dans ses bras. Il resserra son étreinte autour de ses épaules, elle n'aimait pas qu'il parle ainsi de son colocataire, mais il n'allait pas commencer à être gentil avec ce type, et encore moins maintenant. « Heureusement que tu es là tu le sais ça?» Il la regarda un instant en souriant, il le savait, parce qu'il avait une chance incroyable de l'avoir dans sa vie. Elle était devenue assez rapidement indispensable, comme une partie de lui, ils étaient indissociable et c'était parfait ainsi. Il savait à l'époque ou il avait rejoint la caserne 33 qu'un bel avenir se profilait devant lui, mais il en était encore plus convaincue aujourd'hui. « C'est vrai, tu à beaucoup de chance !» déclara t-il après avoir déposé un chaste baiser sur le front de la jeune file. Il fallait bien l'avouer, elle participait au fait qu'il aime autant son métier, elle, Roman et la plupart de ses collègues qui étaient devenus sa seconde famille, parfois bien plus compréhensive et agréable que celle dont il partageait le nom de famille. Jordan, sa jeune soeur, avait du mal à comprendre cela. Il leur arrivait souvent de ce disputer à ce sujet, car elle trouvait qu'il s'ouvrait plus aux gars de la caserne qu'a sa propre famille, qu'il ce confiait plus à Maeve qu'à elle. Et si il voyait la colère au fond de ses yeux il ne pouvait rien dire, car c'était la vérité. Elle aussi avait cru un instant qu'il ce passait quelque chose entre son frère et la paramédic avant qu'elle ne comprenne que ce n'était pas le cas, qu'ils étaient justes de très très bons amis. Et étrangement elle aimait cela encore moins que l'idée de le penser en couple avec une fille plus jeune que lui !! Maeve répondit qu'ils devaient se mettre ensembles que ce serait plus simple, tandis qu'il lui répondait qu'il était un terrible petit ami. Ce qui était totalement vrai, il ne savait plus comment en être un. Ce qu'elle ne sembla pas approuver « J’en crois pas un mot, tu es parfait mon petit poussin » levant les yeux au ciel, Jaxson ne répond même pas. Elle semble attachée à ce surnom ridicule, et peut être que si il ne dit plus rien elle arrêtera de l'utiliser. Enfin c'était peu probable mais ce n'était pas grave, il fallait agir en conséquence, ou bien plus jamais il n'allait de débarrasser de celui-ci, et c'était pire encore quand elle l'utilisait à la caserne. On repassera sur le parfait, ma poule !» mais il était incapable de ne pas la charrier aussi, c'était comme ça, tant pis. Il n'était pas parfait, personne ne l'était, et il n'aimait pas avoir ce statut là. Il fuyait comme la peste les relations sérieuses, c'était comme ça, plus jamais il ne voulait ce lancer la dedans ayant beaucoup trop souffert auparavant. Cela faisait déjà une dizaine d'années qu'il marchait comme ça, et il ne voulait pas vraiment ce que ça change. Mais quand elle lui posa la question, il lui parla de Nikki. Il n'en avait encore parlé avec personne d'autre, et il avait besoin d'en parler avec elle, car elle le connaissait et qu'elle savait comment il fonctionnait, alors peut être l'aiderait-elle à mettre toute cette situation au point. Car si il avait haït cette femme la première fois qu'il l'avait vu quand elle était agent et lui soldat, les choses avaient changé sur le terrain et plus encore aujourd'hui. « J’espère que tu l’as invité à prendre un verre au moins ? » La question de la jolie brune fut rapidement suivit d'un silence. Il ne l'avait jamais fait. Dans un contexte différent et avec n'importe quel autre fille il l'aurait fait, mais Nikki n'était pas n'importe qui. Quand il l'avait vu au marché cela l'avait déstabilisé, complètement. Et quand il l'avait vu de nouveau tandis que Monroe lui tombait dessus, il avait comprit que c'était totalement différent quand il c'était rangé à ses côtés contre son ami. « Jax’ sérieusement ? il faut vraiment que je t’apprenne comment draguer ou quoi? » elle ce moquait de lui, ouvertement en plus ! Il secoue la tête vexé, comment peut-elle insinuer qu'il ne sait pas draguer ? Franchement ! Bien sûr qu'il savait comment on faisait, il n'était pas né de la dernière pluie tout de même! « Dit pas n'importe quoi! » se renfrogne t-il. Il savait draguer, il savait comment faire avec les filles, mais Nikki n'était pas une fille. Elle était plus et ceci même si il ne se l'avouait pas totalement. Il lui reparla alors de cette fille avec qui il avait eu une relation dernièrement, quand il lui avait parlé d'elle il n'avait pas su remettre un nom sur la personne et dernièrement il l'avait revu. Mais peut être n'aurait-il pas du lui dire quoi que ce soit, car cela ne sembla pas beaucoup lui plaire. « Sarah ? la blonde un peu prostituée sur les bords ? » les filles et leurs jugement complètement négatif !! Cela le fit rire, Maeve n'avait pas la langue dans sa poche, jamais, mais il ne s'y habituait toujours pas il fallait croire « Ce n'est parce qu'une nana à des formes intéressantes qu'elle est tout de suite une prostituée Grayson !» il n'aimait pas ce terme de "prostitué" surtout quand cela n'était pas justifié à ses yeux. « Enfin je veux dire, pourquoi elle ? elle….elle est un peu trop vulgaire pour toi mon chéri. » Et sur ce point là elle n'avait malheureusement pas tord. Qui plus est ce n'était tout simplement pas son style de fille, mais c'était celles qu'il préférait de façon tout à fait paradoxale. Il attrapa la bouteille pour ce servir un nouveau rêve, il savait pourquoi il avait prit cette fille là, parce qu'elle ne ressemblait pas à Gemma. « Ses filles là ne s'accrochent pas !» murmura t-il avant d'avaler son verre cul sec. Il avait vécu des situations ou les filles voulaient en savoir plus sur lui, ou elles voulaient plus et il en avait marre de les rejeter. Alors il c'était tourné vers un autre genre de femmes ... Il regrettait tellement que Maeve n'ai pas connu Gemma, il était certain que toute les deux ce seraient parfaitement entendue. Il caressait pensivement son alliance pendu autour de son coup quand son amie déclara « Enfin crois moi elle ne vaut pas la peine que tu te souviennes d’elle. » et sur ce point il était d'accord avec elle, d'ailleurs après cette soirée elle retournerait rapidement dans la case des filles sans noms. Maeve qui semblait aller un peu mieux maintenant ce releva un peu plus sur elle même, presque tout à coup et c'est avec une rapidité sortie de nul part qu'elle prit la bouteille pour ce servir un shot avant de ce l'enfiler rapidement. Elle le regarda comme si elle était une enfant qui venait de faire une bêtise « Promis c'était le dernier mon petit chat.» Elle l'exaspérait et le faisait rire à la fois. Il attrapa la bouteille de presque vide maintenant et dans un élan de totale sympathie et dévotion à son amie, entreprit de la finir au goulot. L'opération en fut pas longue mais lui brula totalement la trachée aussi après l'avoir reposé sur la table en faisant une grimace il toussote comme un gamin « Voilà t'en à plus !». La dernière fois qu'il avait bu à ce train là, il avait faillit finir avec Roman à poil dans la fontaine en bas, il préférait ne pas recommencer !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

----------------------------------------
we all have the potential to be heroes

AFFAIRES CLASSEES ↦ : 1348
ADRESSE ↦ : Adams Morgan # 26 - Colombia Road w/ Wes Oakley


MY LITTLE BLACKBOOK
MY PLAYLIST: Couting stars by One Republic (+) Kiss me by Ed Sheeran (+) Say something by Big great world

MY NOTEBOOK
:

PRIORITIES AND FEARS
:
MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Dim 12 Oct - 17:08


 
★★★
If you have good friends,
no matter how much life is sucking ,
they can make you laugh.

unkonw@tumblr

 Si le métier qu’elle avait choisit n’était pas facile tous les jours, elle avait ses collègues pour apaiser et rendre plus facile tout ce qu’ils devaient vivre. Une fois les interventions terminés, c’était une règle à la caserne, chacun vaquait à leurs occupations et personne ne parlait de ce qui c’était passé, même si l’intervention avait été compliqué, difficile et avec une fin pas vraiment digne des films. Parce que oui, chacune de leurs sorties ne se terminaient pas bien.  Mais tout le monde savait faire la part des choses à la caserne. Et Maeve avait de la chance d’avoir une telle famille avec elle, et elle était chanceuse d’avoir Jaxson dans sa vie. Si Julia n’avait jamais compris pourquoi Maeve n’avait rien tenter avec le jeune homme, même pas une seule fois en 5 ans d’amitié, la brune elle savait que Jaxson était son âme sœur mais pas son âme sœur en amour. Ils se ressemblaient sur bien des points et étaient aussi à la fois très différents ce qui faisait la force de leur amitié au fond. Bien sûr elle ne niait pas que Jaxson était un homme plus que charmant, mais jamais elle ne l’avait envisagé autrement qu’en ami. « C'est vrai, tu à beaucoup de chance !» elle en était consciente de la chance qu’elle avait. Elle avait d’ailleurs plus de faciliter de se confier à Jaxson qu’à sa propre sœur sur tout. Il l’écoutait se plaindre à longueur de journée de Wes, et bien qu’il ne cache pas sa haine à l’encontre du jeune, il essayait toujours d’être calme. Pourtant Maeve savait qu’il ne voulait qu’une chose lui dire le fond de sa pensée. « Dis tu crois que je pourrais squatter ton canapé quelques jours ? » elle n’avait pas envie de rentrer chez elle, ce soir elle n’en n’avait aucune envie et elle n’était pas non plus en état il fallait le dire. Mais elle ne savait pas si elle aurait encore envie de rentrer chez elle demain. Il fallait probablement qu’elle se calme, qu’elle prenne un peu de recul et surtout une bonne nuit de sommeil ne pouvait que lui faire du bien. La paramédic préféra alors changer de sujet de conversation, elle était un peu soûle et elle ne trouverait pas de solution à sa situation avec Wes ce soir, et si Jaxson n'avait pas été là, elle aurait été capable d'aller au bureau du jeune homme pour parler et probablement faire une scène. Maeve n’était pas douée en relation amoureuse, et Jaxson n’était visiblement pas non plus un expert, c’est pourquoi plaisanter sur leur complicité les avaient toujours fait rire.  « On repassera sur le parfait, ma poule !» un sourire s’afficha sur son visage, non pour Maeve, le brun était plus que parfait. Elle avait aucun doute la dessus. Peut être n’était-elle pas assez impartiale, mais son ami n’avait que des qualités à ses yeux. Bien qu’elle devait avouer qu’il avait quelques petits défauts aussi mais ils étaient minimes « Okay tu dois avoir deux trois défauts mais pour moi ce n’est pas un problème » et en parlant de petit ami parfait et ce genre de chose, elle voulait en savoir plus sur la jeune brune qui faisait sourire son amie quand elle venait à la caserne. Elle ne savait pas grand-chose d’elle, sauf qu’elle connaissait aussi Wes. Jaxson lui dit simplement qu’il l’avait revu mais elle voulait en savoir plus, c’est pourquoi elle s’étonna qu’il ne lui dise pas par la suite qu’il l’avait invité à boire un verre au minimum. C’est alors que Maeve décida de chambrer le brun sur son manque de savoir sur la drague.« Dit pas n'importe quoi! » elle adorait voir cette expression sur le visage de Jaxson, elle aimait le charrier, le taquiner sur ses techniques de dragues. Bien sûr qu’elle n’avait aucun doute sur les capacités de son ami dans ce domaine, et puis il n’avait pas grand-chose à faire avec seulement son sourire charmeur et lorsqu’il évoquait son métier, cela suffisait à faire craquer n’importe quelle fille. « Oh je t’ai vexé chéri. » dit-elle en riant, mais le pompier changea vite de conversation pour aborder sa dernière relation d’une nuit. Et lorsque Maeve comprit de qui il s’agissait, elle ne pu s’empêcher de sortir les griffes. « Ce n'est parce qu'une nana à des formes intéressantes qu'elle est tout de suite une prostituée Grayson !» elle leva les yeux au ciel et préféra ne pas répondre à ça. Ce n’était pas le fait qu’elle avait des formes qui la dérangeait, non de ça elle s’en fichait. Ce qui la dérangeait c’était plus l’attitude qu’elle avait avec Wes ou Jaxson. Maeve a toujours été quelqu’un d’assez possessif en amitié ou en amour d’ailleurs, mais elle sait ce que c’est son défaut alors elle tente de travailler dessus. Mais parfois c’est plus fort qu’elle. Elle ajouta alors simplement qu’elle n’était pas le style de fille faite pour lui. « Ses filles là ne s'accrochent pas !» elle regarda Jaxson boire un autre verre, Maeve baissa les yeux. Elle posa sa main sur l’épaule de Jaxson, elle connaissait son histoire avec Gemma, elle savait que cette histoire avait été très dure pour lui. Et elle l’avait toujours laissé parler, jamais elle ne posait des questions. Elle n’avait pas connu Gemma mais la façon dont il en parlait parfois, lui aurait donné envie de la connaître. Elle vit son geste vers cette alliance qu’il ne quittait que très rarement. Comme pour l’accompagner, elle se servit un autre verre mais vit le regard de son amie et s’excusa comme une enfant que l’on vient de prendre en flagrant délit de vol de cookies avant de dormir  « Voilà t'en à plus !» Effectivement, la bouteille était vide, ils avaient finit une bouteille de tequila à deux.  La jeune brune se rassit confortablement sur le canapé « Tu as peur de quoi Jaxson ? » elle attendait une réponse de son ami, parce qu’elle ne comprenait pas pourquoi il ne voulait pas s’ouvrir plus aux autres, ou pourquoi il ne voulait pas laisser entrer Nikki dans sa vie. Elle comprenait que cela soit difficile pour lui, oui ça elle le concevait c’était dans son caractère, mais selon Maeve parfois il faut prendre des risques. Il faut prendre des risques de faire confiance à une personne même si on a peur qu’elle nous déçoive, car si on ne fait rien on pourrait le regrettait.  Maeve avait appliqué ce conseil plusieurs fois, et parfois oui elle avait été déçue, elle avait souffert mais même si sur le moment on n’a l’impression que l’on ne peut pas s’en remettre, éventuellement ce sentiment passe et on laisse entrer une nouvelle personne dans vie. « Que Nikki s’attache à toi ou le contraire ?  Tu sais si tu ne fais rien tu ne sauras jamais ce qui aurait pu se passer »  elle n’était peut être pas la mieux placé pour des conseils sur la vie amoureuse du pompier, la sienne n’était pas vraiment un modèle, mais elle voulait simplement voir Jaxson avec quelqu’un qui le fasse sourire plus souvent. « Crois moi je suis contente de t’avoir pour moi toute seule, mais je peux te partager avec une autre. Tant que ce n’est pas la serveuse là, moi ça me va. » dit-elle en souriant.




_________________


    How did me & you against the
    world, become me against you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   Dim 12 Oct - 20:10


 
★★★
Well anyone thought we were a couple,
And it make us smile,
Cause she was my soul and my heart but in much better way,
She was like a sister to me.

unkonw@tumblr

« Dis tu crois que je pourrais squatter ton canapé quelques jours ? » Jaxson regarda son amie un instant. Sa question était vraiment ridicule, mais il ne lui fit pas remarquer. Il était déjà plus que certain que ce soir elle ne rentrerait pas chez elle, déjà parce qu'elle avait bien trop bu pour ce promener toute seule dans la rue, et parce qu'elle aurait été capable d'aller dire des choses qu'elle aurait regretter à son colocataire. Il lui souris tandis qu'il s'enfonce dans le canapé un peu plus près d'elle et la regarde dans les yeux « Autant de temps que tu voudra princesse. » Demain il lui rappellerait qu'elle n'a pas besoin de demander ça, qu'elle pourra toujours trouver refuge chez lui si elle en éprouvait le besoin. Fuir Wes n'était pas non plus la meilleure des solutions, parce qu'elle devait bien mettre les choses au clair avec lui à un moment donné mais elle s'en rendrait compte elle même, il n'allait pas l'accabler plus encore, s'en était assez pour ce soir. « Tu dormira même dans mon lit, je dormirais sur le canapé ! Et je te prêterais un t-shirt pour ce soir ! » déclara t-il sur un ton qui ne laissait pas place à la négociation. Il avait déjà dormit plus d'une fois sur ce canapé, souvent parce qu'il croulait de fatigue et n'arrivait pas à suivre un match jusqu'à la fin, alors dormir ici n'était pas vraiment un problème pour lui finalement. Il n'allait tout de même pas la laisser dormir ici, fallait pas abuser ! Elle serait bien mieux dans son lit, auquel il devrait d'abord changer les draps. Ceci réglé ils passèrent a un autre sujet de conversation, et Maeve avait cette habitude très peu objective de déclarer qu'il était parfait. Et si il était égoïstement tenté de dire qu'elle avait raison, il savait que ce n'était pas vrai. Il lui arrivait d'avoir une arrogance des plus agaçante, d'être têtu et bien d'autres défauts encore qui pouvait rapidement agacer n'importe qui. D'ailleurs il ne ce faisait pas toujours des amis et l'animosité existent entre Oakley et lui en était preuve certaine. « Okay tu dois avoir deux trois défauts mais pour moi ce n’est pas un problème. » Il la regarda déconcerté, non elle n'était vraiment pas objective. Il n'en avait pas que deux ou trois il le savait, en plus de son caractère un peu merdique, il était pas bordélique comme la plupart des autres gars, non. Lui il était maniaque, tout chez lui était rangé a sa place, et rien ne dépassait jamais. Parfois on lui disait que c'était parce qu'il n'était pas souvent chez lui, et il faisait semblant d'être d'accord avec ce qu'on lui disait parce qu'il était plus évident de dire ça plutôt que la vérité. Il avait aussi beaucoup d'autres défauts qui ne ce manifestaient pas souvent avec la paramédic, parce qu'elle n'était pas le genre de personne à l'agacer. Ils parlèrent finalement de Nikki, il lui avait vaguement raconté qui elle était quand elle lui avait posé la question en les voyant tout les deux à la caserne, mais n'avait jamais trouvé utile de plus approfondir que ça leur relation. Non seulement parce que cela remontait à l'armée, mais aussi parce qu'a cette époque ils n'étaient pas non plus vraiment amis. Quand elle lui demanda si il l'avait invité à boire un coup, il lui avoua que non. Ce n'était pas l'envie qui lui manquait mais il n'y avait pas pensé, ce qui attira tout de suite les moqueries de sa meilleure amie. Bien sûr que si il savait dragué, il ne fallait pas abuser quand même ! « Oh je t’ai vexé chéri» cela la faisait bien trop rire à son gout, du coup il fit semblant de faire la tête, mais oui elle l'avait un peu vexé. Parce qu'elle ne comprenait pas que c'était difficile pour lui, en continuant leur conversation il essaya de lui faire comprendre que si il n'avait pas de relation sérieuse c'était pour la simple et bonne raison qu'il n'y arrivait pas. Cela avait beau faire 14 ans maintenant que Gemma l'avait quitté, c'était toujours compliqué pour lui puisqu'elle était à ses yeux la femme de sa vie, le grand amour. Jaxson n'avait rien d'un romantique, mais quand il était avec c'était différent, elle avait réussit à le changer et la perdre ne lui avait pas du tout était bénéfique. Maeve ne l'avait pas connu les années qui avaient suivies et c'était peut être mieux comme ça, parce que sinon elle n'aurait pas apprécié l'homme qu'il était à l'époque. Elle lui tint la main un instant et ce contact lui fit du bien. Elle était l'une des rares personnes à qui il avait parlé de son ancienne fiancée, parce qu'à un moment donné il avait sentit le besoin de lui en parler même si cela n'était pas simple pour lui. Elle l'avait écouté et cela lui avait fait un bien fou, elle savait tout de lui après cela et il n'avait plus rien a caché. Car ce n'était pas la chose qu'il disait à tout le monde, il ne disait pas qu'il aimait toujours une femme qui n'était plus là et que ce permettre d'en aimer une autre semblait bien comme une trahison à ses yeux. Il était lucide il savait que c'était idiot, qu'il ne pouvait pas continuer a agir comme ça, et pourtant ... Elle ce resservit à boire, et vu qu'il fallait qu'elle arrête il prit comme initiative de finir lui même la bouteille. Elle l'avait regardé un peu surprise mais s'en était vite remise en s'installant un peu mieux sur le canapé à ses côtés. « Tu as peur de quoi Jaxson ?» C'était une question qu'il n'attendait pas, il ne pensait pas qu'elle allait lui demander ça vraiment. Il resta silencieux un instant, le regard perdu dans le vide tentant de trouver une réponse cohérente a donner à la jeune femme. Il avait peur c'était un fait, peur de retomber dans des filets qui finiraient par lui faire mal par la suite. Tout les hommes sont bien trop fiers pour montrer qu'ils souffrent parfois dans une relation amoureuse, mais la vérité est toujours totalement différente. « Elle me fait penser à Gemma. » murmura t-il finalement. Il resta le regard dans le vide comme si il était en train d'assimiler ce qu'il était en train de dire. Le dire a haute voix était totalement différent que de le penser simplement. Il regarda finalement son amie comme sortant d'une transe et souleva ses épaules ne sachant quoi dire de plus. « Que Nikki s’attache à toi ou le contraire ? Tu sais si tu ne fais rien tu ne sauras jamais ce qui aurait pu se passer » Au fond de lui, il savait qu'elle avait raison. Il le savait pertinemment mais il y'avait une bien grande différence entre le fait de le savoir, et l'assimiler. Il secoue la tête un instant « La dernière fois que j'ai fais quelques chose, les choses ont mal finies je ne veux pas que ça recommencer. » Il ce croyait maudit, ou bien puni. Il croyait que si il tombait a nouveau dans le panneau quelque chose de mauvais allait en ressortir, promettant souffrance extreme et autres choses peu agréables. Bon dieu il n'y avait pas plus idiot que de penser ça, surtout après quatorzes années mais il n'y pouvait vraiment rien, c'était ancré en lui comme une évidence. « Si l'on s'attache l'un à l'autre, j'ai peur que ça tourne mal voilà tout. C'est pour ça que je ne me lance jamais la dedans. » Bien de ses compagnes avaient parfois voulu plus, mais il ne leur accordait même pas un petit déjeuner. Il avait toujours préféré agir comme le parfait des salop simplement pour qu'on ne le rappelle jamais. Et ça avait bien marché jusque là, vraiment très bien, il ne s'en était jamais plain et n'avait jamais aspiré à autre chose comme mode de vie. « Mais avec elle c'est ... C'est différent. » concéda t-il finalement. Il ne l'avait dit à personne, même pas à Roman qu'il ne voulait pas emmerder avec cette histoire alors que Maxyne était revenue a Washington. Il regarda finalement la jeune femme « Crois moi je suis contente de t’avoir pour moi toute seule, mais je peux te partager avec une autre. Tant que ce n’est pas la serveuse là, moi ça me va. » son sourire était communicatif. Il souris a son tour, elle le savait que ce ne serait pas la serveuse, ce n'était pas le genre de personne avec qui il voulait construire une vie. D'ailleurs il ne voulait pas construire de vie, il l'avait déjà imaginé avec Gemma et tout cela avait prit fin de façon si brutale qu'il avait décidé de plus prendre ce genre d'initiative. « Tu le sais ma belle, je vis au jour le jour. » déclara t-il comme si c'était une évidence. Pourtant ce n'en était plus une, car Nikki était en train de chambouler tout ça.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
----------------------------------------


MessageSujet: Re: #14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)   

Revenir en haut Aller en bas
 
#14 - I went to Starbucks and got you a coffee and tequila (w/Jaxson)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNTIL WE BLEED  :: 1ère version :: archives rps-
www. bazzart
www. topsite obsession
www. topsite prg
www. topsite bazzart
CONTEXTE
REGLEMENT
BOTTIN DES AVATARS
SCENARIOS
PRESENTATION
INVITES
les membres du mois