#PRAYFORPARIS

Partagez | 
 

 LIBRE ∞ Personne ne peux savoir à l’avance quel jour sera le plus important de sa vie…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: LIBRE ∞ Personne ne peux savoir à l’avance quel jour sera le plus important de sa vie…   Mar 22 Juil - 19:23


crédits : cupidon & merenwen

Pour que ce jour compte.

Le jour des héros. Je me devais d'être présente en se jour particulier. Je crois que toute ma caserne à prévu de s'y rendre. N'étant pas de garde, je me dis que je dois y faire un tour. Ca prouve aussi mon amour pour mon pays, mais surtout ma passion pour mon métier. J'aime ce que je fais et jamais je voudrai en changer. La dessus, je n'ai aucun doute. Je sais que Ethan n'approuve pas. Je sais qu'il n'aime pas que je mette ma vie en péril et après ceux qui est arrivé à mes parents je peux le comprendre. Mais lui même mais sa vie en périls tous les jours dans son métier de flic et tous les jours je suis inquiète de quand j'interviendrai sur lui où que mon téléphone sonnera pour m'avertir qu'il s'est pris une balle. Tous les jours je vis avec cette inquiétude, alors il n'a pas le droit. Pas le droit de m'interdire de faire ceux que j'aime pour excuse qu'il a peur de me perdre. Ca ne va pas, dans le sens où j'ai moi même peur, et jamais je ne lui interdirai de faire ceux qu'il veut. En même temps il ne m'écouterai pas ..  

Nous avons eus une enfance vraiment difficile. On nous a privé de nos parents alors que nous étions que des enfants. Je ne veux en aucun cas que ça m'arrive de nouveau mais surtout, si je peux l'éviter à certains, je le fais. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai choisi d'être pompier. Je veux donner l'aide que l'on ne m'a pas offert. Alors cette journée est parfaite pour ça. J'ai décidé que j'aiderai qui je pourrai.

En étant sur place, j'ai pu m'apercevoir l'effet que les pompiers et la police ont sur les enfants, c'est tellement chou. D'ailleurs tout ça m'a donné faim. Je décida donc d'aller faire la queue au stand de hot dog. Certes il y avait un peu de monde, mais tout le monde en parle, c'est qu'il doivent être bon je suppose non. Après quelques minutes de patiente, ont pris enfin ma commande. « un hot avec une frites s'il vous plait. » le vendeur me servit alors ma commande et j'alla m'installer tranquillement sur une des chaises mis à disposition. Cette journée allé être parfaite. J'en suis sur !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: LIBRE ∞ Personne ne peux savoir à l’avance quel jour sera le plus important de sa vie…   Dim 27 Juil - 23:18


 

« America was not built on fear. America was built
on courage, on imagination and an unbeatable
determination to do the job at hand. »

✩✩✩

La journée des héros. Lorsque Miles avait reçu le prospectus lié à cet événement sur son bureau au QG des républicains, il avait soupiré. Non pas qu’il dénigre ce genre de festivités. La cause était d’ailleurs honorable et permettait à bon nombre d’enfants de découvrir l’envers du décor. Et surtout, cela permettait de rendre hommage à toutes ces personnes qui oeuvraient pour le bien-être et la sécurité de la ville. Toutes ces personnes sans lesquelles la paix ne serait pas établie, ces personnes qui risquaient chaque jour leur propre vie pour sauver celle des autres. Non, Miles adhérait parfaitement à la cause, la seule chose qui l’agaçait, c’était qu’il était obligé, en tant que représentant du parti républicain de s’y rendre. Il était obligé de passer entre les stands et de faire semblant de s’amuser. Miles n’était pas le genre d’homme à s’amuser de ce genre de choses. Il fallait l’avouer, il n’était pas forcément le genre à s’amuser tout court. Un brin trop sérieux, il tenait bien trop à son image pour se laisser aller à ce genre d’activité. C’est pourquoi, lorsqu’il débarqua sur les lieux, il s’empressa de prendre son téléphone pour se plaindre auprès d’Heather, qui avait, elle, par chance réussi à y échapper, sans qu’il ne sache réellement comment. Probablement que son père avait trouvé un autre sous-fifre à envoyer à sa place. Cela étant, il devait jouer son rôle et arrêter de mettre autant de mauvaise humeur à la tâche. Il arpenta les lieux, se contentant d’observer dans un premier temps. Mais, au bout de l’allée, le stand de tir attira son attention. En tant que fervent républicain, Miles prônait le port d’arme pour les citoyens américains et pratiquait d’ailleurs très fréquemment dans un champ de tir, accompagné de ses collègues, ou parfois seul, juste pour se défouler. Il avait toujours excellé dans ce domaine, il fallait l’avouer. Sans crier gare, le garçon attrapa la carabine qui se trouvait à droite d’un garçon qui semblait bien trop fier de sa performance pour qu’il le laisse fanfaronner plus longtemps. Il tira trois fois, sans sourciller une seule seconde. Il éclate consécutivement les trois ballons sans le moindre mal. Il esquissa un léger sourire en coin, visiblement fier de lui et de sa performance sans défaut. Puis il se tourna vers ce jeune homme qui semblait beaucoup moins enjoué. Il lui arqua alors les sourcils avec provocation. « Et voilà. On dirait que tu manques d’entrainement. » Pour Miles tout était compétition. Oui il se prenait parfois bien trop au sérieux mais c’était ainsi, il n’était pas le genre d’homme à se lâcher à tout va et à faire absolument n’importe quoi. D’autant qu’il avait une image à tenir auprès de son parti. Il haussa alors les épaules avant de quitter le stand sans plus attendre, ne laissant pas la possibilité à son adversaire de prendre sa revanche. Il reprit donc son chemin et alors qu’il arrivait à la hauteur du camion reconverti en stand de hot-dog pour l’occasion, un groupe d’enfants chahutant et courant dans tous les sens se ruèrent vers lui, manquant de le faire tomber. S’il bougonna dans un premier temps, il fut rapidement rattrapé par la gaffe que venait de lui faire faire ces gosses. En effet, il venait de mettre l’équilibre et de butter malgré lui dans une femme, pourtant confortablement installée sur l’une des tables dressées à la droite du camion. Il pose alors une main sur l’épaule de la demoiselle qui a reçu le coup malencontreux d’une partie du corps de Miles et se confond immédiatement en excuse. « Oh pardon, je suis … » Mais lorsque la jeune femme leva les yeux vers lui, il s’arrêta aussitôt, le souffle littéralement coupé. « Eden ? » Ce fut le seul mot qui parvint à s’échapper d’entre les lèvres du jeune homme. C’était idiot, car il savait parfaitement qu’il s’agissait d’Eden, comment l’oublier ? Cette femme qui lui avait brisé le cœur des années auparavant. Cette femme à laquelle il avait été tant attaché, cette femme qui l’avait conforté dans l’idée de ne plus jamais faire assez confiance en quelqu’un pour lui permettre de l’atteindre. Il s’était clairement laissé affaiblir par elle, et aujourd’hui, quand bien même il était passé à autre chose, qu’il était dorénavant en couple (secret soit-il), la revoir là, juste devant lui, lui fit immédiatement remonter tout un tas de souvenirs qu’il avait bien du mal à maîtriser, il fallait l’avouer. Après tout, Eden avait été sa seule et unique vraie relation qui ressemblait de prêt ou de loin à quelque chose de sérieux…
Revenir en haut Aller en bas
 
LIBRE ∞ Personne ne peux savoir à l’avance quel jour sera le plus important de sa vie…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNTIL WE BLEED  :: 1ère version :: archives rps-
www. bazzart
www. topsite obsession
www. topsite prg
www. topsite bazzart
CONTEXTE
REGLEMENT
BOTTIN DES AVATARS
SCENARIOS
PRESENTATION
INVITES
les membres du mois