#PRAYFORPARIS

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) IAN SOMERHALDER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: (M/LIBRE) IAN SOMERHALDER   Ven 1 Aoû - 10:17


crédits : iansomerhalderdaily @tumblr.

Aaron Shepperd
a friend is someone who knows all about you and still loves you

NOM(S) ✮ Shepperd PRENOM(S) ✮ Aaron DATE DE NAISSANCE ✮ au choix (a 31 ans) LIEU DE NAISSANCE ✮ Washington STATUT CIVIL ✮ Célibataire ETUDES/METIER ✮ au choix TRAITS DE CARACTÈRE ✮ amusant + impulsif + séducteur + généreux + mystérieux + jaloux + têtu + à l'écoute ... GROUPE ✮ au choix
Hell of a ride
→ Aaron a un frère jumeau avec lequel il s'entend plutôt bien, même si au fond il sait qu'il s'est mis avec Romy juste pour le faire enrager à la base.
→ Il est amoureux de Romy depuis le lycée mais n'a jamais osé lui dire.
→ Il sait que Wayne trompe Romy avec Savannah, mais il estime que ce n'est pas à lui d'avouer la vérité à Romy.
→ Il ne sait pas encore que Romy est enceinte.
→ Romy et Savannah sont ses deux meilleures amies, les deux personnes les plus importantes à ses yeux.

Between the lines

ROMY SHEPPERD« Romy, tu viens jouer ? » Un sourire s’afficha alors sur mon visage, devant la porte d’entrée de ma petite maison se trouvait mes deux meilleurs amis : Aaron et Savannah. C’était Savannah qui venait de parler avec sa petite voix encore toute aiguë et tellement adorable. Ces deux-là m’étaient indispensables. Depuis que je suis toute petite je traîne avec eux. Quand il faut faire les devoirs on est ensemble, quand il faut jouer, on est ensemble, bref on est tout le temps ensemble et c’était exactement le genre d’amis dont j’avais besoin. Au moins avec eux j’avais réellement l’impression d’avoir des gens sur qui compter, je savais que s’il m’arrivait quelque chose, un problème ou je ne sais quoi, je pourrais compter sur eux. C’était le genre d’amis dont tout le monde rêve et je n’en revenais tout simplement pas de la chance que j’avais. « Je vais vite demander à maman, je reviens ! » Je partis en courant dans le salon où ma mère était installée sur le canapé avec ma grande soeur, elles regardaient la télévision. « Dis maman, est-ce que je peux aller jouer dehors avec Aaron et Savannah ? » Ma mère leva les yeux vers moi avec un léger sourire aux lèvres et hocha doucement la tête. « Oui bien sûr, mais ne rentre pas trop tard et faites attention ! » Je ne savais pas vraiment à quoi on devait faire attention, mais je m’empressais d’acquiescer et de retourner vers mes amis. A chaque fois que je sortais ma mère me disait de faire attention et je crois que je n’écoutais jamais vraiment cette partie, ce qui m’importait c’était le oui du début, pour le reste ça m’était égal. J’enfilais mes chaussures et sortis de chez moi en prenant soin de refermer la porte. « Ouf vous me sauvez la vie vous deux ! » Savannah et Aaron me regardaient avec un immense sourire aux lèvres. « Pourquoi, y a Maëlys qui fait encore ses crises ?! » Les deux savaient parfaitement bien que je n’avais absolument pas une bonne relation avec ma soeur. Ils savaient aussi qu’il n’y avait pas de raisons particulières à tout ça, on ne s’appréciait pas et pis c’était tout ! C’est plutôt bizarre comme situation je le sais bien, mais le courant ne semblait pas vouloir passer. Tout ce qu’elle pouvait faire ou dire avait tendance à m’exaspérer et il semblait que c’était pareil de son côté. « Non mais mes parents se sont encore disputés avant et j’avais besoin de sortir le plus vite possible. On va au parc pour jouer un moment ? » J’avais neuf ans, mes amis également et on était tout simplement inséparables ! Je regardais mes deux meilleurs amis avec un immense sourire alors qu’ils acquiesçaient pour me confirmer qu’on allait au parc. Ils n’ajoutèrent rien quant à la situation de ma famille, ils savaient que ce n’était pas évident et que ça ne servait à rien d’insister sur le sujet. Arrivés au parc, on commença à s’amuser tous les trois comme on le fait tout le temps et je finis par leur dire lorsqu’ils me raccompagnèrent à la maison. « Vous êtes vraiment les meilleurs vous deux, vous le savez ça ?! Nous trois c’est pour la vie ! »

« Attends t’es pas sérieuse là ?! » Je tournais mon regard vers mon meilleur ami alors que nous étions tous les trois au restaurant. C’était un vendredi soir et on avait eu envie de sortir manger quelque chose ensemble. Du coup j’en avais profité pour leur annoncer que la veille j’avais vu ma soeur et qu’on s’entendait à présent à merveille. « T’es sûre qu’on parle bien de Maëlys là ?! Tu nous fais une blague, allez Romy ce n’est pas drôle ! » Je continuais de les regarder avec un petit sourire en coin alors qu’ils me regardaient tous les deux avec des yeux ronds. De toute évidence la nouvelle était étonnante, très étonnante. « C’est bon Romy, ton petit sourire en coin ne trompe personne, tu peux nous le dire que c’est une blague ! » Je laissais échapper un petit rire, je n’avais toujours pas pu placer un seul mot dans tout ça, mes deux meilleurs amis me faisaient beaucoup trop rire pour que j’arrive à ouvrir la bouche. « Laisses tomber Aaron, elle rigole ! C’est clairement des conneries. » Je pris une profonde inspiration avant de continuer. « Je sais que je rigole, mais pourtant c’est bien la vérité ! Croyez-moi pas si vous le souhaitez, mais vous en aurez bientôt la preuve parce que je compte bien vous la présenter comme il se doit ! Et je compte sur vous pour être gentil avec elle, parce qu’elle est gentille ! » Ils continuèrent de me regarder un moment droit dans les yeux et cette fois-ci je réussis à garder mon sérieux. « Bon d’accord, mais on sera gentil seulement si elle l’est vraiment ! Depuis le temps que vous ne vous entendez pas avoue quand même que c’est bizarre ! » Je tournais mon regard vers Aaron. « Oui c’est bizarre et en même temps ça ne l’est pas. C’est ma soeur et j’ai envie d’en avoir une pour de vrai et non pas une fille que je ne vois jamais et qui ne connaît rien de ma vie. C’est ma décision, c’est moi qui ai voulu le revoir ! » J’avais dit cela sur un ton sec, je savais bien que la situation était spéciale et que mes meilleurs amis ne pouvaient ne pas vraiment comprendre. Mais d’un autre côté je m’attendais à recevoir un peu de soutien de leur part et les voir aussi choqués et réticent ça commençait légèrement à m’ennuyer. « Oui c’est vrai. » Savannah semblait avoir remarqué que je n’aimais pas vraiment leur façon de me répondre et elle me lança un léger sourire d’encouragement. Quant à Aaron il ne semblait pas vraiment apprécié le ton que j’avais pris et décida de ne plus rien dire pour les prochaines minutes qui suivirent. Je ne parlais donc qu’avec Savannah et puis je finis par me tourner vers Aaron. « T’as le droit de parler tu sais ! » Il leva son regard vers moi, mais il continuait de se taire. Je reportais mon regard vers Savannah qui haussa les épaules et je ne pus m’empêcher de dire. « C’est quoi le problème ?! Ca fait un moment que t’es vraiment bizarre avec moi Aaron ! Alors si j’ai fait quelque chose de mal faudrait peut-être me le dire ! » J’avais remarqué que son comportement envers moi était devenu bizarre depuis quelques temps, depuis beaucoup trop longtemps en fait et je ne supportais plus du tout ça. Je me devais de dire quelque chose. « Mais y a aucun problème, c’est toi qui te fait des idées ! » Je décidais de ne pas insister et la fin du repas se déroula sur une humeur un peu plus joyeuse.

Le lendemain, après avoir dit oui à mon cher et tendre, je m’empressais d’attraper mon téléphone afin de dire la nouvelle à Savannah et ma soeur Maëlys. Concernant Aaron, j’avais décidé d’attendre l’après-midi puisque nous devions de toute façon nous retrouver, ça ne servirait à rien de l’affoler avant. Ma meilleure amie et ma soeur me félicitèrent comme il se devait. J’ai parlé pendant des heures aux téléphones avec Maëlys, par contre avec Savannah notre conversation fut plutôt courte car elle était beaucoup trop occupée. Mais elle me promit de me rappeler plus tard dans la journée pour en parler plus en détail. Je n’avais pas insisté et je raccrochais le sourire aux lèvres. J’étais aux anges et il ne me restait plus qu’à annoncer la nouvelle à Aaron. Il devait passer chez Wayne et moi dans la journée, Wayne n’était pas là et je comptais bien passer une agréable après-midi avec son frère jumeau. Quelqu’un finit par frapper à la porte et je m’empressais d’aller ouvrir. « Salut Aaron, ça me fait super plaisir de te voir ! Comment tu vas ? » Il me déposa un baiser sur le front et rentra chez moi. Je refermais alors la porte derrière lui tout en écoutant sa réponse. « Bah ça va bien et toi ? Tu m’as l’air toute heureuse ! » Je plongeais mon regard dans le sien en affichant un immense sourire. Je ne pouvais pas attendre une seule seconde de plus. « Wayne et moi… On est fiancé ! » J’affichais un immense sourire et exprimais ma joie à tel point que je ne remarquais pas l’expression qu’avait affiché Aaron au moment où je le lui avais annoncé. Je ne savais pas si Wayne lui en avait parlé avant ou non, mais en tout cas lorsque je le regardais à nouveau il affichait un immense sourire et me prit dans ses bras. « C’est super Romy ! Je suis vraiment content pour toi ! » Il disait ça sur un ton réjouis, mais en réalité tout ceci sonnait faux. Sauf qu’encore une fois je ne remarquais rien du tout, aveuglée par mon amour pour Wayne. Cela fait bien 5 mois que Wayne me trompe avec Savannah, ma meilleure amie et un peu moins qu'Aaron est au courant, mais qu’il ne me dit rien du tout. Pourquoi ? Parce que ce ne sont pas ses affaires et en même temps il n’a pas tout tord, ce n’est pas à lui de me dire ça. Mais pourtant quand il a appris ce jour-là que j’allais me fiancer, il aurait peut-être dû le faire. J’étais sur le point de me marier avec un mec totalement infidèle et tout le monde est au courant, sauf moi bien évidemment. La principale intéressée n’est jamais au courant, c’est bien connu. A part attendre et laisser le temps faire les choses, je ne peux pas faire grand-chose. Il faudrait peut-être que j’ouvre les yeux, mais je ne sais pas même pas si en le faisant je remarquerais grand-chose. Wayne et Savannah sont très doués dans leur petit jeu et puis Aaron a très bien réussi à me mentir jusqu’à présent. Je continuais donc de sourire tout en regardant mon meilleur ami, déjà très impatiente d'arriver au jour de mon mariage.

SAVANNAH GORDON" Bonjour Madame, Romy est là ? " Du haut de mes 10 ans, j'adresse un sourire adorable à la mère de ma meilleure amie. Elle sourit et bien vite, j'entends la brunette qui dégringole l'escalier. Elle sait que c'est notre heure à Aaron  et moi. C'est notre rituel. Tous les week-ends, les après-midis sans école, on est ensemble. " Je sors maman. Je rentre avant le dîner." Sa mère hoche la tête et nous regarde partir, un sourire affectueux sur le visage. Elle nous a adopté Aaron  et moi, comme mes parents ont fini par adopter ma petite bande. Bien souvent, ils dorment chez moi ou je dors chez eux. On s'adore et on a toujours plein de choses à faire tous les trois. " Et si on allait se baigner à la rivière ? " J'ai de l'excitation dans les yeux quand je prononce cette phrase. Des trois, je crois que je suis la plus téméraire, la plus fofolle. Nos parents n'aiment pas nous savoir seuls dans l'eau et pourtant, moi j'adore ça. Je pourrais passer mon temps à nager. Aaron  hoche la tête et Romy suit le mouvement, et bien vite, on se retrouve là-bas. On est que tous les trois et j'enlève rapidement mes vêtements. J'avais prévu le coup, j'ai déjà mon nouveau maillot de bain une pièce que maman m'a acheté pour la natation. J'en sors un de mon petit sac et le balance à Romy : " Sauf si tu préfères nager toute nue." Elle me tire la langue et je rigole doucement tandis que Aaron  se précipite déjà dans l'eau, simplement vêtu de son slip. Je le rejoins rapidement et Romy est la dernière à sauter dans l'eau. Elle est bonne, le soleil brille et je suis entourée de ces deux personnes qui me sont déjà indispensables. La vie me paraît alors merveilleuse. Une heure plus tard, on sèche tous les trois, collés serrés sur ma serviette de plage. Je les regarde et leur sourit en balançant : " On sera toujours amis hein ? Promis ? " Je ne doute pas un seul instant que leur amitié m'accompagnera toute ma vie mais cette promesse à cette instant me paraît importante. Romy met la main sur la mienne, et Aaron  pose la mienne sur nos deux mains : " Promis Savannah." " Amis pour toujours." Je crois que ce souvenir restera gravé en moi pour toujours.

*    *
  *


" C'est vraiment un abruti." Je souffle, furieuse et Romy laisse échapper un petit rire sarcastique. " Pour un premier chagrin d'amour, tu le vis plutôt bien." Mon premier petit copain vient de me larguer. Son excuse ? Monsieur préfère la pouffiasse qu'il vient de rencontrer. De toute façon, je m'en fous. Je n'étais pas vraiment amoureuse. J'ai 17 ans et l'amour, je ne le connais pas encore. J'ai déjà eu deux trois petits copains mais rien de bien sérieux. " Bah mon prince finira bien par venir m'enlever sur son cheval noir." Romy hoquette et secoue la tête : " Blanc le cheval du prince qu'il est, beta. Pas noir." Je lui lance un regard mystérieux et souris avant de hocher la tête : " Oui, je sais. Mais le prince charmant est un peu trop gnan gnan pour moi. Un cheval noir, ça donne une allure plus sauvage." Je crois que j'ai le même problème que toutes les autres filles du monde : j'ai un faible pour les bad boy. Oups. Quoiqu'il en soit, ma réplique fait mourir de rire ma meilleure amie, ce qui me fait retrouver le sourire illico. A quoi bon avoir des mecs inutiles alors qu'on s'amuse si bien comme ça ? " Bon, et toi alors ? C'est quand que tu nous ramène un prince charmant ? Surtout que j'en connais un qui n'attends que ça ... " Je lui fais un petit sourire en coin et elle secoue la tête. Aaron . Notre meilleur ami. Il s'est entiché de Romy depuis quelques années. Je le sais, je l'ai senti de suite et il a fini par me l'avouer après que je l'ai cuisiné des heures durant. Maintenant, j'essaie d'ouvrir les yeux à la jolie brune qui me sert de meilleure amie mais ... Elle a du mal à comprendre. " Arrête, tu te fais des films. De toute façon, Aaron  est comme mon frère alors n'y pense même pas." Je soupire et hausse les épaules. Je n'ai pas dit mon dernier mot. Mieux que personne, Romy sait que je suis têtue.

" Il est vraiment canon, Wayne, tu trouves pas ? " Assises toutes les deux à la cafet de l'université où nous sommes depuis maintenant quelques temps, je lance un regard dans la direction indiquée par Romy. Wayne, le frère jumeau de Aaron . Bizarrement, on n'a jamais été proche de lui. Il avait sa bande d'amis et il ne nous calculait pas, nous trouvant trop gnan gnan pour lui. Moi, il me plaît beaucoup Wayne mais je n'en dis rien. Je me contente de hocher la tête et d'esquisser une moue peu convaincue : " Il est comme Aaron  quoi." Je me vois mal annoncer à ma meilleure amie  que le jumeau de notre meilleur ami me tape dans l'oeil depuis un moment. J'aime son côté rebelle, son sourire en coin et ses attitudes un peu sauvageonnes. Je ne lui ai jamais adressé la parole en lui disant plus de 3 mots mais je sais que dès qu'il me salue, mon coeur bat un peu plus fort. Je suis surprise de voir que par contre, Romy semble réellement craquer sur lui. Au fond de moi, je suis déçue. Voilà des années que je tente de la mettre avec Aaron  qui n'a d'yeux que pour elle, et voilà qu'elle craque pour son jumeau. " Non, il a quelque chose en plus, je trouve, non ? " Heureusement, Aaron  choisit cet instant précis pour s'installer et il demande de quoi on parle. Malicieuse, je laisse échapper que Romy est amoureuse de Wayne, ce qu'elle nie en bloc de suite. Mais, je vois bien dans ses yeux qu'elle est troublée. Et soudain, je sens mon cœur se serrer. Parce que moi Wayne, je l'ai remarqué depuis longtemps. Quand je parlais de cheval noir au lieu du cheval blanc, c'est à lui que je pensais. Même si Wayne n'a jamais daigné faire partie de notre bande, j'ai toujours craqué sur lui, sur ses allures de charmeur, même si bien entendu, je ne l'ai jamais avoué à mes amis. Surtout à Aaron, je sais qu'il a du mal à soutenir la comparaison avec son frère.

" J'arrive pas à croire qu'elle soit avec Wayne." Aaron  soupira et je hochais doucement la tête. Je savais que lui aussi souffrait même si moi je ne lui avais pas confié le fait que je craquais sur son frère. J'essayais de jouer l'indifférente et témoigner mon bonheur à ma meilleure amie. Après tout, elle méritait d'être heureuse, vraiment. Et si son bonheur passait par Wayne, qui était-je pour l'en empêcher ? Surtout que Wayne et moi n'avions jamais vraiment parlé. " Tu aurais du lui parler. Depuis longtemps. Peut-être que les choses seraient différentes aujourd'hui. Tu ne t'es jamais laissé une chance de lui montrer ton amour, de t'imposer dans sa vie." Je savais que j'étais dure avec lui. Après tout, c'était compliqué pour lui. Romy était sa meilleure amie, lui parler de ses sentiments pouvait ruiner leur amitié, notre trio. Il avait toujours préféré préserver ça que prendre le risque de la perdre, de nous voir imploser. Il haussa les épaules et soupira : " Peut-être .. J'aurais du, je ne suis pas sûr que ça aurait changé quelque chose mais bon .. Au moins, elle saurait ce que je ressens. En tout cas, j'espère juste que Wayne ne lui fera pas de mal. Il a toujours été un coureur de jupons, ce genre de trucs, ça a du mal à passer." J'esquissais une petite moue et hochais la tête : " Laisse lui une chance. Il a l'air vraiment attaché à Romy. On verra bien." Ca me faisait mal de voir comment il la bouffait des yeux à chaque fois qu'elle apparaissait dans son champ de vision mais je n'en laissais rien paraître. Il hocha la tête et continua de manger, en silence.

" Aaron  sait tout, Wayne vient de se fiancer à Romy. Je me suis vraiment foutue dans une situation de fou là." Je lançais un regard perdu à Lexie, ma grande soeur. Cette dernière avait remarqué que ces derniers temps, je ne semblais pas au meilleur de ma forme et elle m'avait cuisiné jusqu'à que je finisse par tout lui dire. Au lieu de me critiquer et de me juger comme je l'avais craint, elle avait compris et m'avait écoutée en silence. " Faut que tu penses à toi avant toute chose Savannah. Rester avec lui alors qu'il n'y a aucune chance que ça aille plus loin que quelques nuits de temps en temps, ça va te briser, tu le sais ? Et si Romy vient à l'apprendre, elle ne te pardonnera jamais. Est-ce qu'il vaut vraiment le coup de perdre ta meilleure amie de toujours ? " Je secouais doucement la tête et haussais les épaules : " Je sais que tu as raison, mais je l'aime. Et je suis incapable de le quitter. Même si je sais que c'est la seule chose à faire. C'est trop compliqué la vie des fois." Ma soeur hocha la tête et passa sa main sur mon bras en signe de réconfort : " Ca va aller, tu verras. Tu vas t'en sortir comme une chef, je le sais. Et un jour, tu tomberas sur un garçon fait pour toi." Elle m'enlaça et je me laissais aller dans ses bras, le coeur un peu plus léger.

" Tu es magnifique ma puce." Je contemplais ma meilleure amie, somptueuse dans sa robe de mariée. Ca y est, elle venait de se marier avec Wayne. Et moi, j'étais là, à sourire devant son bonheur mais mon coeur pleurait intérieurement. Et surtout, je me sentais encore plus coupable. Aurait-elle épousé Wayne si elle savait pour nous deux ? Serait-elle là, à m'étreindre et à me remercier pour tout ? Ce n'était pas si sûr. Tout le long de la cérémonie, j'avais senti le regard d'Aaron sur moi. Il m'en voulait terriblement. J'avais laissé la fille qu'il aimait épouser le mauvais mec, alors que je lui avais dit que je lui dirais tout. Mais je n'avais pas eu le courage.  " En tout cas, ton cavalier était très mignon. Tu me l'avais caché celui-là, c'est sérieux ? " Je secouais la tête en faisant un signe brusque de mes mains : " Ah non, non. Liam est un ami, rien de plus." Elle esquissa une moue peu convaincue : " J'aurais pas dit ça. Même Wayne était persuadé que c'était ton nouveau mec, il m'a posé la question." Elle laissa échapper un petit rire sans se douter un seul instant que Wayne s'intéressait à ça surtout pour savoir s'il avait une chance de recoucher avec moi ou pas. " Non, Liam et moi .. C'est, c'est pas sérieux." Il n'y avait rien du tout entre lui et moi même, mais ça je ne voulais pas l'avouer. J'avais presque supplié le barman de venir avec moi, lui promettant le prochain manuscrit de mon roman en cours d'écriture avant même mon éditeur. Il avait accepté et avait même proposé qu'on rende Wayne jaloux. Apparemment, ça marchait plutôt bien.

A l'heure actuelle, les choses entre Aaron & Savannah sont un peu compliquées. Il lui en veut d'avoir laissé Romy épouser son frère alors qu'elle couche avec et que lui est amoureux de Romy. Du coup, ils sont distants et Savannah déteste ça. Elle a besoin plus que de jamais de son meilleur ami et va tout faire pour se faire pardonner.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: (M/LIBRE) IAN SOMERHALDER   Ven 1 Aoû - 10:21

Tout d'abord nous tenons à te remercier pour l'intérêt que tu portes à ce scénario. Il est important pour Savannah et moi ❤voici quelques petites exigences.

PSEUDO + Très peu négociable. Le nom de famille ne l'est pas du tout puisqu'il doit être le même que son jumeau et le prénom est très peu négociable. Nous allons l'utiliser un peu partout donc il serait bien de ne pas le changer.

HISTOIRE + Elle est plutôt compliquée il serait donc bien de lire comme il faut le scénario et nos fiches de présentation afin de bien cerner le personnage. Romy et Savannah.

AVATAR + Peu négociable, on adore Ian, mais après ça peut toujours se discuter. Après tout il y a d'autres beaux jeunes hommes qui nous plaisent également.

Voilààà merci d'avoir lu tout ça et n'hésites pas si t'as des questions hrt
Tu vas voir tu vas t'éclater avec tes deux meilleures amies :excited:
Revenir en haut Aller en bas
 
(M/LIBRE) IAN SOMERHALDER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNTIL WE BLEED  :: 1ère version :: archives scénarios-
www. bazzart
www. topsite obsession
www. topsite prg
www. topsite bazzart
CONTEXTE
REGLEMENT
BOTTIN DES AVATARS
SCENARIOS
PRESENTATION
INVITES
les membres du mois