#PRAYFORPARIS

Partagez | 
 

 #14 How about some banana-chocolate pancakes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: #14 How about some banana-chocolate pancakes ?    Ven 10 Oct - 1:42

How about banana-chocolate pancakes ?
une citation de ton choix, expriment ton histoire, ton personnage ou autre.
Ouvrir les yeux plus tôt qu'Hazel faisait partie de ma routine maintenant. Il était 6 heures quand je me réveillai ce matin-là. Quand je n'étais pas de service, j'avais l'habitude de me coucher plus tard, même si je savais parfaitement que je serais debout aux petites heures le lendemain. Je n'avais jamais éprouvée de difficultés à fonctionner avec moins de 6 heures de sommeil, c'était d'ailleurs une de mes grande  qualité. En fait, j'aurais bien voulue restée au lit plus longtemps, mais la sensation d'horreur qui me parcourait l'échine à chaque fois que je fermais les yeux et m'imaginait les flammes de l'incendie de lécher la peau suffisait à me faire sortir du lit. La chambre de Jakob étant face à la notre, ils nous étaient plus faciles à toutes les deux de pouvoir aller le chercher rapidement et répondre à son besoin sans réveiller l'autre. Cette nuit, Hazel avait insisté pour être de garde et je devais avouer que ça m'avait fait le plus grand bien. Je m'étais couchée avec des nausées et des étourdissements, chose qui se produisait depuis quelques jours maintenant. Je ne pouvais pas être enceinte à nouveau, ce serait tout bonnement impossible, ayant comme seule partenaire sexuelle Hazel, et ça depuis presque un an maintenant. Maeve m'avait refilé une bouteille de capsule en me rassurant, ma pression étant belle et mon rythme cardiaque des plus normal.  Je m'étais donc rejetée sur l'empoisonnement alimentaire et était allée me coucher, le seul remède contre ce mot étant le temps et le repos.  Effectivement en me réveillant ce matin, je me sentais fraîche comme une rose. Pour une rare fois, je me sentais bien au réveil, et non pas pressée de sortir du lit. C'était surtout l'habitude qui m'avait fait posé les pieds sur le plancher de bois fraîchement posé . Je m'étais levée doucement et avait remonté les couvertures sur Hazel avant de sortir dans le couloir et d'entre-ouvrir la pote de la chambre de mon fils, croisant deux petit yeux bruns et un sourire qui c'était inscrit sur sa petite bouille à ma vue. Jakob était vraiment l'être le plus adorable du monde. Il n'y avait pas une seconde ou je regrettais mon choix de l'avoir garder et d'avoir décidé de l'élever moi-même. Maintenant que j'avais Hazel et que nous étions une famille, la seule chose que je craignais réellement était que son géniteur ne découvre son existence et ne veuille me l'enlever en prétextant que deux femmes ensembles ne pouvaient pas élever un petit garçon. Un de se plus gros défaut à ce connard était d'être homophobe. C'était pourquoi je ne lui avais pas dis que j'étais bisexuelle. Si il était venu à le savoir, il aurait probablement répandu la rumeur dans tout le régiment et j'aurais sans doute passée un très mauvais quart d'heure.

En y pensant bien, j'avais de la chance que mes collègues de la caserne accepte notre relation parce que n'était pas le même tableau partout. Pour moi, ça ne faisait plus vraiment de différence, J'aimais Hazel pour ce qu'elle était et non en fonction de son sexe. «  salut p'tit gars .. bien dormit? »  Je me penchais au-dessus de son berçeau et je le pris dans mes bras avant de le caler contre ma hanche droite et de déposer un baiser sur sa joue, le faisant rire doucement . En entrant dans la cuisine avant Jakob dans les bras je me dirigeais vers son exersaucer et  le glissais dedans avant de me diriger vers le frigo et d'en sortir l'essentiel pour faire des crêpes. En jetant un coup d'oeil sur mon fils, je me fis des crêpes, choco-bananes et une crème légèrement sûcrée , mais légère pour accompagner ce délice matinal. J'en avais fais beaucoup trop pour une personne, mais j'étais certaine qu'Hazel en mangerait en se réveillant et j'avais une petite idée de ce que j'allais faire de ma journée. Je n'avais pas envie de rester ici à ne rien faire. Il fallait que je bouge et je savais que Hazel ne dirait pas non à une journée avec ses copines. Elle passait tout son tems avec moi à la caserne et je n'aimais pas la voir s'isoler du genre. Je finis mon petit déjeuner et préparais la bouteille de lait de Jakob avant de m'assoir avec lui sur le canapé, lui mettant doucement la tétine de la bouteille dans la bouche. Il ne se fit pas attendre pour se mettre à boire et je lui fis faire son rot avant de le remettre en position couchée, voyant très bien dans son regard que l'heure de sa sieste était arrivée. Il s'endormit rapidement alors que je le berçais et j'allais le remettre dans son berceau avant de retourner dans la chambre discrètement, attraper mes vêtements propres et d'aller m'enfermer dans la salle de bain attenante à notre chambre. Après ma douche, je me séchais et enfilait mes sous-vêtements et mon jean, pour ensuite me placer devant le miroir et attraper mes cheveux pour en faire une natte. Après m'être maquillée légèrement, j'enfilais un simple t-shirt bleu avec le numéro 8 d'imprimé sur le devant. Je sortis de la salle de bain et un sourire s'inscrivit sur mes lèvres en voyant ma belle blonde en train de se réveillée doucement. Je m'assis au bord du lit et je me penchais vers elle, déposant mes lèvres sur les siennes en passant ma main dans ses cheveux ébouriffés « Il y à des crêpes choco-bananes dans le frigo .. Je vais voir un copain aujourd'hui .. j'amène le petit avec moi .. profite-en d'accord? » Je déposais un autre baiser sur ses lèvres  avant de me lever du lit  et de prendre mon sac et le sac de couche du petit. Je refermais la porte  avant d'entrer dans la chambre de mon fils encore endormit et de le prendre dans mes bras pour le mettre dans son siège de voiture. Je déposais le siège dans le couloir avant de me diriger dans la cuisine, prenant un plat et y mettant une part de crêpe que j'attrapais et mit dans mon sac avant de prendre mes clefs et de retourner dans le couloir pour y prendre le siège de mon fils et de sortir de la maison.

Cela faisait une semaine que l'explosion avait eue lieue et Jaxson avait été blessé dans cette dernière. Je me doutais bien que comme il était, il devait tourner en rond dans son appartement. J'avais une dette envers lui et depuis qu'il m'avait sortit du feu, il fallait dire que notre amitié c'était renforcée grandement. Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j'étais confortable avec lui et en plus, il aimait bien mon fils. Il ne se doutait pas de ma visite, mais je n'avais pas envie de le laisser seul aujourd'hui. Je garais ma voiture devant son appartement et je sortis, prenant mes sacs et ouvrant la porte arrière pour sortir mon fils de la voiture. Je montais l'escalier et je déposais mes sacs avant d'appuyer sur la sonnette et d'attendre que mon collègue vienne ouvrir la porte. « Surprise! .. Je me suis dis que tu ne pourrais pas dire non à ma fameuse crêpe choco-banane .. » J'affichais une moue adorable, semblable à celle de mon fils qui assit dans son siège souriait à Jaxson.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité
----------------------------------------
Invité


MessageSujet: Re: #14 How about some banana-chocolate pancakes ?    Dim 12 Oct - 17:58


 

Et voilà c'était une nouvelle fois prouvé, Jaxson vivait un enfer ! Bon bien sûr, il savait que c'était pas pire que ce qui était arrivé aux victimes de l'explosion mais pour lui c'était un réel enfer qu'il vivait depuis plusieurs jours maintenant. Quand on lui avait annoncé un repos forcé, il avait su que ce serait désagréable mais il avait comprit les nécessité puisqu'il fallait bien l'avouer, son dos lui faisait un mal de chien. Mais dès la premier journée il avait tourné dans son appartement comme un chien en cage, il avait rattrapé les matchs qu'il n'avait pas vu et au bout du troisième avait décidé de rejoindre la caserne. Et en fait c'était presque pire d'être la bas, car le gars qui le remplaçait qui n'était pas un mauvais gars en soit, semblait tout faire de travers. Bien sûr c'était la mauvaise foi de Jaxson qui parlait, et du coup il n'arrêtait pas de lui dire tout ce qui n'allait pas, ce qui avait pour seul résultat de mettre l'autre à cran. Ce n'est qu'à la fin de la garde, alors qu'il buvait un coup avec Roman que celui-ci lui conseilla d'y aller doucement, qu'il lui fit ouvrir les yeux. Alors le lendemain il n'y retourna pas, mais c'était pire encore. Jordan vint le voir plusieurs fois, lui proposa d'accepter les plusieurs appels donnés par leur mère qui souhaitait les réunir autour d'un bon repas, sauf qu'il en était hors de question. Sa mère était inquiète pour lui, quand elle avait appris qu'il c'était blessé elle avait tout de suite imaginé le pire et quand il c'était réveillé le lendemain elle était là en train de le saouler plus qu'autre chose. Et puis sa condition ne lui permettait pas d'assister à un repas familial, il en était d'ailleurs hors de question puisqu'il savait qu'il serait alors tenté à un moment donné de frapper Morgan et que son dos l'en empêcherait. Alors non, il n'avait cessé de dire à sa jeune soeur qu'il préférait sa compagnie à celle du clan Rhodes en entier. Bien sûr, il comprenait aisément son besoin constant de rapprocher ses deux frères entre lesquels elle faisait la girouette, mais Jaxson n'avait en aucun cas envie d'écouter les jérémiades de son aîné qui se croyait être tout puissant sur terre.

La veille Jaxson avait profité d'une soirée de libre pour l'équipe du Squad et les avaient rejoints en ville pour boire un coup, cela lui avait fait du bien de les retrouver dans un terrain que l'on pourrait considérer comme neutre puisque lorsqu'il était à la caserne il leur cassait plus les pieds qu'autre choses. Roman les rejoignit dans la soirée, et ensembles ils passèrent un bon moment. Si bien, qu'on du le ramener puisqu'il avait un peu trop bu. Mais bon il n'avait rien de prévu le lendemain, alors il en avait profité. Jaxson n'était pas le plus grand des buveurs car il voulait toujours être prêt pour toute éventualités, mais là pour le coup son fichu dos ne le laissait pas vraiment faire ce qu'il voulait alors il n'y avait pas d'éventualités à laquelle être préparé. Mais il comprit rapidement son idiotie quand il ouvrit les yeux à cause du soleil. Il avait abusé et oublié qu'il devait faire attention, aussi quand il tenta de rejoindre son lit une douleur lui traversa tout le dos. Il était vraiment con parfois ... Il tenta de s'étirer pour calmer tout ça, et si cela s'arrangea un peu mieux il prit conscience qu'il devrais rapidement prendre son médicament pour calmer tout ça. Comme tout les matins il entreprit d'ouvrir les rideaux, passa prendre une douche, enfila un short estampillé du symbole du squad et prit le chemin de la cuisine. Comme a son habitude il alluma les informations à la radio, mis un route un café, sortit des oranges qu'il mixa et attrapa son téléphone afin de vérifier si on l'avait appelé, checker ses mails ... En général puisqu'il ce levait tôt le matin, il en profitait pour partir courir autour du pâté de maison mais aujourd'hui il ne louait pas le faire, et puis la matinée était déjà assez avancé. Attrapant son café, il ce dirigea sur la terrasse de l'appartement qui donnait sur une rue tranquille et observa ce qui s'y passait un instant.

Il était en train de ce demander qui il allait bien pouvoir embêter aujourd'hui quand il entendit que l'on sonnait a la porte. Déposant son café sur la table, il traversa son appartement pour découvrir qui pouvait bien être là aujourd'hui. Dernièrement il avait plus de visites que ses trois dernières années réunies, et elles étaient souvent les mêmes : Maeve, Jordan et Roman. Nikki était elle aussi venue, mais assez rapidement puisqu'ils avaient rapidement pris l'initiative de sortir. Il déverrouilla la porte, et eu le plaisir de découvrir le sourire d'une magnifique brune « Surprise! .. Je me suis dis que tu ne pourrais pas dire non à ma fameuse crêpe choco-banane .. » Allie se trouvait là, une moue flanquée au visage qui fit sourire Jaxson. Il regarda derrière elle et vit rapidement qu'elle était venu avec son bout de chou. Il entreprit de prendre les sacs et s'arrêta en regardant la jeune femme « Comment résister ? » répondit-il en un clin d'oeil. De manière générale, Jaxson s'entendait bien avec tout le monde tant qu'on ne venait pas l'emmerder. Alizée était arrivée à la caserne depuis quelques temps déjà, mais ni l'un ni l'autre ne c'étaient vraiment adressé la parole. Et puis il y'avait eu l'accident, et leur relation avait évoluée. « Tu vas chercher le petit monstre, je rentre tout ça ! » déclara finalement le pompier. Il posa les affaires d'Allie en hauteur et revint sur le pallier pour voir si elle avait besoin d'aide. Mais cette dernière était déjà là, le petit Jakob dans les bras qui souriait. Jaxson lui fit de grands sourires et soupira « Je ne peux pas te prendre dans les bras petit prince, pas tant que j'ai pas pris mon médoc ! » Il adorait les enfants ! C'était un peu rigolo quand on considérait qu'il n'en voulait pas, mais il avait un feeling avec ses petits êtres vivants qui en étonnait plus d'un. Il laissa passer la jeune femme dans son appartement, et ferma la porte à clefs -une idiote habitude- avant de la suivre tandis qu'elle installait Jakob. « Comment tu vas ma belle ? » demanda t-il finalement en les rejoignants.  

Revenir en haut Aller en bas
 
#14 How about some banana-chocolate pancakes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNTIL WE BLEED  :: 1ère version :: archives rps-
www. bazzart
www. topsite obsession
www. topsite prg
www. topsite bazzart
CONTEXTE
REGLEMENT
BOTTIN DES AVATARS
SCENARIOS
PRESENTATION
INVITES
les membres du mois